Après plus d'un an de réparations, le grand collisionneur de hadrons (LHC), le plus grand accélérateur de particules jamais construit, devrait être remis en service d'ici le week-end prochain, a annoncé mardi le Centre européen de recherche nucléaire (CERN).

ASSOCIATED PRESS

D'après le porte-parole du CERN James Gillies, les chercheurs n'ont pas fixé la date exacte de la remise en route.

Le LHC, un anneau de 27km de circonférence à 100m sous terre à la frontière franco-suisse, avait été mis en route le 10 septembre 2008, mais avait dû être arrêté 36 heures après, à cause d'une importante panne électrique.

Le LHC est conçu pour propulser les protons à une vitesse proche de celle de la lumière, grâce notamment à ses 9 300 aimants supraconducteurs. L'incident avait endommagé 53 de ces aimants.

En août dernier, le CERN avait annoncé que l'accélérateur de particules serait remis en service au mois de novembre, à la moitié de sa puissance.

Grâce au LHC, les chercheurs espèrent détecter des traces de l'invisible «matière noire», censée composer plus de 96% de l'univers, et percer le mystère du «boson de Higgs», particule jusqu'ici théorique qui donnerait sa masse à la matière.

Le projet est orchestré par les 20 Etats européens du CERN, mais au total des scientifiques de 80 pays y participent.