Deux roquettes tirées jeudi soir de la bande de Gaza se sont abattues sans faire de victime ni de dégât majeur dans le sud d'Israël, selon une porte-parole de l'armée israélienne

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le premier projectile a atterri sur une zone inhabitée de la région de Sha'ar Hanegev, le second dans le secteur d'Eshkol, a précisé la porte-parole.

Dans un bref communiqué, les Comités de résistance populaire (CRP), une organisation paramilitaire de Gaza, ont revendiqué dans la soirée le tir d'une roquette Grad, engin d'une portée de 40 kilomètres, en direction du Néguev (sud d'Israël), pour «la défense d'Al-Qods (nom arabe de Jérusalem)».

Des heurts ont opposé ces derniers jours des manifestants palestiniens à la police israélienne sur l'esplanade des Mosquées, dans la Vieille ville de Jérusalem. Les protestataires musulmans tentaient d'empêcher des juifs religieux de venir prier sur l'esplanade, que les musulmans appellent le «Noble sanctuaire» (Haram al-Charif) et les juifs le «Mont du Temple» en référence à l'ancien temple de Jérusalem.

Ce site, un lieu sacré pour l'islam comme pour le judaïsme, est source de frictions entre les deux communautés au coeur de la Ville sainte.

Une manifestation pour «la défense de Jérusalem» est organisée vendredi à Gaza.

La revendication du tir d'une roquette par les CRP survient au moment où les principales factions palestiniennes sont réunies au Caire pour tenter de faire avancer leur accord de réconciliation conclu en mai 2011. Les CRP, qui prônent la lutte armée, ne sont pas représentés au Caire.

Depuis le début de l'année, une quarantaine de roquettes ont été lancées par des groupes armés palestiniens de Gaza contre le sud d'Israël à partir de l'enclave contrôlée par le mouvement islamiste Hamas, selon l'armée israélienne. Elles n'ont fait aucun blessé.

Le Hamas maintient une trêve tacite avec Israël, mais d'autres organisations paramilitaires de la bande de Gaza tirent ponctuellement des roquettes contre le territoire israélien.

Ces tirs sont généralement suivis de raids de représailles de l'aviation israélienne.