Le chef d'un gang de jeunes néo-nazis israéliens qui s'était enfui à l'étranger a été arrêté lundi à son retour à Tel-Aviv, a indiqué le porte-parole de la police israélienne.

Publié le 3 janv. 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Le chef d'un groupe de jeunes néo-nazis israéliens enfui à l'étranger en 2007 a été arrêté lundi à sa descente d'avion à l'aéroport Ben Gourion» de Tel-Aviv, a affirmé à l'AFP Micky Rosenfeld.

«Il s'agit d'un jeune homme qui n'est pas juif, mais est détenteur de la nationalité israélienne», a-t-il précisé en référence à Erik Bonite, connu sous le sobriquet de «Ely le Nazi».

Ce dernier avait écopé en novembre 2008 de sept ans de prison. Le tribunal de district de Tel-Aviv l'avait notamment reconnu coupable d'avoir commémoré l'anniversaire d'Adolf Hitler lors d'une cérémonie durant laquelle les membres de son groupe avaient prêté le serment de défendre la «race blanche jusqu'à la dernière goutte de leur sang».

Les autres sept membres du gang, à l'époque âgés de 16 à 21 ans, tous  originaires de l'ex Urss, avaient aussi été condamnés à des peines de prison ferme pour «activité néo-nazie» en Israël de 2005 à 2007.

Ils avaient été reconnus coupables de délits racistes et d'aggressions contre des travailleurs immigrés d'origine asiatique, des drogués, des homosexuels ainsi que des juifs religieux.

Les membres du groupe qui se faisait appeler «la Patrouille 36» avaient aussi été reconnus coupables d'avoir profané une synagogue dans la banlieue de Tel-Aviv et d'avoir planifié d'agresser des groupes punk à l'aide d'explosifs.