Le Conseil consultatif de l'Etat islamique d'Irak, branche d'Al-Qaeda, a nommé un nouvel «émir» dans ce pays, après la mort de son ancien chef, rapporte dimanche le centre américain de surveillance de sites islamistes (SITE).

Mis à jour le 16 mai 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le groupe a désigné Abou Bakr al-Bagdadi «émir des croyants» et Hussein al-Qurachi comme «premier ministre», selon un communiqué mis en ligne sur un site islamiste samedi, selon le SITE.

Ils remplacent, selon le SITE, Abou Omar al-Bagdadi, et son chef militaire, Abou Ayyoub al-Masri, qui entretenaient des relations suivies avec Oussama ben Laden selon Bagdad, et qui ont été tués le 18 avril dans une opération conjointe irako-américaine.

Abou Ayyoub al-Masri était également le «ministre de la guerre» de l'Etat islamique d'Irak, mais ce poste est allé à Al Nasser Lidin Illah Abou Souleiman, dont la nomination a été annoncée le 14 mai.

L'authenticité de cette annonce n'a pu être vérifiée à ce stade.