Israël est «de plus en plus isolé» au Moyen-Orient du fait du Printemps arabe et il est «réellement important de faire tout ce qui est possible pour l'aider à rétablir ses relations avec des pays comme la Turquie ou l'Égypte», a indiqué dimanche le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta.

Mis à jour le 2 oct. 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

M. Panetta a affirmé n'avoir pas beaucoup de doute sur le fait qu'Israël garde la supériorité militaire.

«Mais la question qu'on doit se poser est de savoir s'il est suffisant de maintenir un avantage militaire, si vous êtes en train de vous isoler sur l'arène diplomatique», a ajouté M. Panetta, s'adressant aux journalistes à bord de l'avion qui le conduisait en Israël dans le cadre d'une tournée au Moyen-Orient.

«Dans ce moment extraordinaire au Moyen-Orient, alors qu'il se produit tant de changements, il n'est pas bon pour Israël d'être de plus en plus isolé. Et c'est ce qui est en train de se produire», a-t-il indiqué.

M. Panetta a prévu de rencontrer les dirigeants israéliens et palestiniens lundi avant de se rendre en Egypte puis à une réunion de l'Otan à Bruxelles dans la semaine.

«Je pense que pour la sécurité de cette région, il est vraiment important que nous fassions tout notre possible pour l'aider à rétablir ses relations avec des pays comme la Turquie et l'Égypte», a-t-il ajouté.

M. Panetta a également indiqué qu'il pressera les dirigeants israéliens et palestiniens de retourner à la table des négociations. «Mon principal message pour les deux parties est: vous ne perdez rien en reprenant les négociations», a-t-il dit.

Le secrétaire américain à la Défense doit notamment rencontrer lundi le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, et son ministre de la Défense, Ehud Barak, ainsi que le président palestinien, Mahmoud Abbas, quelques jours après la demande d'adhésion d'un État de Palestine à l'ONU.