Les électeurs républicains de la conférence du parti organisée cette semaine à La Nouvelle-Orléans ont élu samedi le représentant Ron Paul comme leur candidat favori pour affronter le président Barack Obama en novembre 2012.

Publié le 18 juin 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

Ce vote informel ou «Straw poll» («vote de paille») reste purement symbolique. Cette consultation organisée 17 mois avant l'élection présidentielle a peu de chances d'avoir un impact sur le choix définitif du vainqueur de la primaire républicaine.

M. Paul, un farouche partisan de l'isolationnisme américain, a remporté la consultation avec un total de 612 voix, alors que l'ancien ambassadeur américain en Chine John Hunstsman est arrivé à une surprenante deuxième place avec 382 voix.

L'actuel favori dans les sondages, Mitt Romney, ne récolte que 74 voix et la figure de proue des ultraconservateurs du tea party Sarah Palin, qui n'a toujours pas dit si elle comptait participer ou non aux primaires du parti républicain, en obtient 41.

L'annonce de la victoire de M. Paul a été accueillie par des huées.

M. Paul a déjà gagné d'autres «Straw polls» en 2010 et 2011. Le républicain atypique, conservateur libertaire, déjà candidat à l'investiture républicaine en 1988 et 2008, tente sa troisième candidature cette année.