Walter Bruening, l'homme le plus vieux du monde, est décédé à l'âge de 114 ans dans l'État américain du Montana, ont annoncé des médias locaux.

Mis à jour le 15 avr. 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

Walter Bruening s'est éteint jeudi dans un hôpital de Great Falls, a indiqué Stacia Kirby, une porte-parole de la maison de retraite Rainbow Senior Living, dans laquelle M. Bruening vivait depuis 1980.

En 2009, M. Bruening avait confié au journal local Great Falls Tribune que le secret de sa longévité tenait au fait qu'il ne s'accordait que deux repas par jour.

«On s'habitue à ne pas manger le soir, c'est une sensation fantastique. Il faudrait vraiment dire aux gens de ne pas manger autant», avait-il expliqué.

Le gouverneur de l'État du Montana Brian Schweitzer a fait part de sa «tristesse» à l'annonce de la mort de son «grand ami».

Walter Bruening était né dans la ville de Melrose, dans le Minnesota (nord) le 21 septembre 1896. Il avait emménagé à Great Falls en 1918, où il avait trouvé du travail à la Great Northern Railway, la société locale des chemins de fer.

Le livre Guinness des records avait homologué son record dans son édition 2011, après la mort d'Henry Allingham, un Anglais, décédé en juillet 2009.

L'homme le plus vieux du monde est désormais le Japonais Jioremon Kimura. Il est âgé de 113 ans et 360 jours.