Des policiers haïtiens ont fait feu dimanche matin sur des pillards dans un marché de Port-au-Prince, tuant au moins l'un d'entre eux, a constaté un photographe de l'AFP.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Les pillards étaient en train de s'emparer de marchandises au marché Hyppolite lorsque l'un d'entre eux, un homme d'une trentaine d'années touché par balles à la tête, a été tué.

Un autre pillard s'est immédiatement emparé du sac à dos de la victime.

L'afrontement entre policiers et pillards s'est poursuivi, et des renforts de police sont arrivés sur place armés de fusils à pompe et de fusils d'assaut.

Les pillages se multiplient dans la capitale haïtienne, cinq jours après le séisme de mardi qui a fait quelque 40 000 à 50 000 morts et environ 1,5 million de sans abri.

Une grande partie de la population sinistrée n'a pas de quoi se nourrir ni s'approvisionner en eau potable et la distribution de l'aide humanitaire internationale est rendue extrêmement difficile par la destruction des principales voies de communication.