Les internautes canadiens mettent la main au portefeuille pour venir en aide au Japon, où un terrible séisme a eu lieu vendredi.

Publié le 13 mars 2011
LA PRESSE CANADIENNE

La Croix-Rouge canadienne affirme que les médias sociaux tels que Twitter et Facebook ont permis de sensibiliser les gens à la catastrophe tout en encourageant des millions de personnes à faire des dons.

Karen Snider, responsable des médias pour l'organisme humanitaire, a indiqué que les dons étaient montés en flèche grâce à l'armée d'abonnés à Twitter.

«C'est enthousiasmant pour nous», a-t-elle déclaré en entrevue dimanche.

«Ce qui est fantastique est de constater à quel point la communauté d'internautes réagit avec passion aux questions mondiales», a-t-elle dit.

L'organisme humanitaire a déjà obtenu 1 million $ depuis vendredi.

Quatre autres oeuvres de charité - Care Canada, Oxfam Canada, Oxfam-Québec et Aide à l'enfance Canada - ont formé un regroupement appelé la Coalition humanitaire acceptant les dons depuis samedi.

Le groupe affirme que même si le gouvernement japonais est bien préparé à faire face aux séismes, les Canadiens souhaitent venir en aide à la nation nippone.

«Il nous semble évident qu'il existe un intérêt et un désir de venir en aide de quelque façon que ce soit», a affirmé Alexandra Lopoukhine, porte-parole de Care Canada.

L'organisme Médecins sans frontières (MSF) n'a pas encore décidé organiser un programme spécifique au Japon, bien qu'il ait une équipe de dix personnes sur place.

«Si les besoins sont suffisants en matière de santé, nous lancerons un programme médical», a affirmé Gregory Vandendaelen, porte-parole de l'organisation.

M. Vandendaelen a indiqué que MSF utilisait son fonds d'urgence pour faire face à la situation. Les gens le souhaitant peuvent contribuer à ce fonds.

«La situation reste difficile pour les survivants de la catastrophe, des pans entiers de la région étant toujours privés d'eau et d'électricité», a affirmé l'organisation, dimanche, par voie de communiqué.

«Il semble que les besoins médicaux augmentent dans les centres d'évacuation», a indiqué Mikiko Dotsu, coordonnateur de l'équipe de MSF.

Malgré l'augmentation des crises dans le monde, les Canadiens ne cessent pas de faire des dons», a par ailleurs indiqué Pam Aung Thin, porte-parole de la la Croix-Rouge canadienne.

L'Armée du salut a décidé de verser 75 000 $ afin d'aider le Japon. D'autres organisations, comme Vision Mondiale Canada et Unicef acceptent également les dons.