Les autorités de la préfecture de Miyagi, dans le nord-est du Japon, étaient sans nouvelles de quelque 10 000 habitants de la ville portuaire de Minamisanriku au lendemain du tsunami, a rapporté samedi soir le site internet de la chaîne de télévision NHK.

Publié le 12 mars 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

Ce chiffre représente plus de la moitié de la population de cette localité d'environ 17 000 habitants, a rapporté de son côté l'agence Kyodo.

Les autorités ont confirmé l'évacuation de quelque 7500 personnes vers 25 abris, tandis qu'elles ont pour l'instant échoué à entrer en contact avec environ 10 000 autres, a précisé la chaîne.

Les autorités locales poursuivent les recherches pour retrouver ces personnes avec l'aide de l'armée, a ajouté NHK.

Le bilan provisoire du séisme de magnitude 8,9 et du tsunami qui ont frappé vendredi le nord-est de Honshu, l'île principale, est pour l'instant de 1700 morts et disparus.