Nourriture idéale selon la NASA pour les longues missions humaines dans l'espace, le quinoa est aussi devenu au cours des dernières années un aliment de plus en plus consommé par le grand public. Laissant leurs plus fidèles adeptes -les Boliviens- sur leur faim.

Publié le 22 mars 2011
CYBERPRESSE

C'était à prévoir : la forte demande pour la «culture perdue des Incas» dans les pays riches a fait bondir les prix jusque dans les pays où elle est produite. Du coup, de plus en plus de Boliviens peinent à s'offrir cette céréale nutritive et se rabattent sur des aliments transformés moins chers et de bien moins bonne qualité nutritionnelle.

Un reportage à lire sur nytimes.com