Après avoir examiné 300 000 comptes Twitter, un professeur de l'Harvard Business School a conclu la semaine dernière que 10% des usagers du service étaient responsables de plus de 90% des tweets. L'étude rejoint une récente analyse du cabinet Nielsen, spécialiste en mesure d'audience des médias, montrant que 60% des usagers de Twitter utilisent le service moins d'un mois. Les deux études suggèrent que, jusqu'à aujourd'hui, Twitter est bien meilleur pour recruter des utilisateurs que pour les conserver.

Mis à jour le 12 juin 2009
CYBERPRESSE

Ce qui fait penser que les Twitterers qui s'inscrivent, twittent une fois et ne reviennent jamais, devaient être légion. Dans l'esprit du formidable blog «One post Wonder», «une collection de blogs qui n'ont qu'un post», on a décidé de partir à la recherche de ces tweets orphelins.

À lire sur le site Slate.fr.