Le réchauffement global est peut-être en train de s'emballer. Une expédition scientifique russe a observé plus de 100 fontaines de méthane d'une ampleur jamais vue émergeant de l'océan Arctique, au nord de la Russie, rapporte le journal britannique The Independent.

Mis à jour le 14 déc. 2011
Charles Côté LA PRESSE

Le méthane est un gaz à effet de serre 20 fois plus puissant que le gaz carbonique. «Dans le passé, nous avions trouvé des structures comme celles-ci, mais elles n'avaient que quelques dizaines de mètres de diamètre, a affirmé le chef de l'expédition, Igor Semiletov. Cette fois, nous avons trouvé des structures continues, puissantes et impressionnantes de plus de 1000 mètres de diamètre.

Dans une superficie relativement petite, nous en avons trouvé plus de 100, mais à l'échelle de la région, il doit y en avoir des milliers.» Ces fontaines se sont formées avec la fonte du fond marin, à la faveur du réchauffement accéléré qui touche l'Arctique, croient les scientifiques, mais cela reste à confirmer.