La Ville de Montréal a dévoilé jeudi un projet pilote visant à réduire la consommation d'eau des résidents.

Mis à jour le 16 sept. 2010
LA PRESSE CANADIENNE

Élaboré en collaboration avec le Centre des Technologies de l'eau (CTE) associé au Cégep de Saint-Laurent, le projet consiste à établir un bilan de consommation de trois institutions montréalaises, soit Héma-Québec, le YMCA Saint-Laurent et le Centre d'hébergement de Saint-Laurent.

Le CTE quantifiera, grâce à ses instruments de mesure, la consommation d'eau de ces institutions. Puis, il repérera les lacunes et identifiera les améliorations nécessaires sur les réseaux et les équipements internes des organismes pour économiser la précieuse ressource.

Déjà testé au Cégep de Saint-Laurent, le projet a permis d'atteindre entre 2006 et 2010 une réduction quotidienne de la demande en eau de plus de 50 pour cent par personne.

Le responsable des grands projets, du développement économique, des infrastructures et de la voirie au comité exécutif de la Ville de Montréal, Richard Deschamps, estime que cette étude est importante.

Les données reçues pourront être transférées à l'échelle de la métropole, dit-il, afin d'analyser comment il est possible de diminuer la consommation de l'eau potable sur son territoire.

M. Deschamps rappelle également que la Ville de Montréal s'est engagée à réduire de 15 % d'ici 2015 la consommation générale d'eau par rapport aux données de l'an 2000.