Les émissions de gaz à effet de serre ont reculé l'an dernier pour la 4e année consécutive dans l'UE, de 1,5%, un repli dû en partie à la crise économique mais qui la met en bonne position pour atteindre les objectifs de Kyoto, a annoncé lundi la Commission européenne.

AGENCE FRANCE-PRESSE

En 2008, les émissions des 27 pays de l'UE se sont situées 13,6% en dessous du niveau de 1990, l'année de référence retenue par les pays européens pour leurs calculs et qu'ils entendent imposer dans le cadre des négociations internationales sur le réchauffement climatique, a précisé l'exécutif européen. Dans les 15 pays les plus développés de l'Union européenne, qui composaient le bloc avant la vague d'élargissement de 2004, les émissions de gaz à effet de serre ont baissé en 2008 de 1,3% par rapport à 2007, selon la Commission, qui cite des statistiques de l'Agence européenne pour l'environnement.

«Ces données provisoires apportent une nouvelle fois la preuve que l'UE est sur la bonne voie pour atteindre son objectif de Kyoto, même s'il faut bien reconnaître qu'une partie de la baisse des émissions est due à la récession économique», a commenté dans le communiqué le commissaire à l'Environnement, Stavros Dimas.

L'objectif établi pour l'UE par le protocole de Kyoto sur la limitation des gaz à effet de serre au niveau international est une réduction de ses émissions pour la période 2008-2012 de 8% par rapport à 1990.

«Il est nécessaire de consolider cette tendance au cours des prochaines années (...) Il s'agit d'un message adressé opportunément au reste du monde dans le cadre de la préparation de la Conférence sur le changement climatique qui aura lieu à Copenhague au mois de décembre», a ajouté le commissaire.

Les pays européens se sont engagés plus globalement à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 20% d'ici à 2020 (par rapport à 1990) et de 30% en cas d'accord international.