Un Montréalais sur quatre s'est fait vacciner jusqu'à présent, mais certains groupes vulnérables demeurent réticents à le faire, ce qui inquiète grandement la direction de la santé publique de Montréal.

Mis à jour le 26 nov. 2009
Pascale Breton LA PRESSE

Le Québec doit recevoir prochainement 1,3 million de doses du vaccin, dont 269 000 sont destinées à la métropole. Le problème n'est plus la disponibilité du vaccin, ni l'accès aux centres de vaccination, a souligné le président et directeur général de l'Agence de santé et de services sociaux de Montréal, David Levine. «Ce n'est pas une question d'organisation, mais de volonté.»

 

Pourtant considérées très vulnérables, seulement 30% des femmes enceintes ont reçu le vaccin dans la métropole jusqu'à maintenant. En revanche, les travailleurs de la santé se sont fait vacciner dans une proportion de 89%, un taux qui dépasse les attentes de la santé publique.

«Les travailleurs de la santé voient les conséquences de la grippe. Ils voient des personnes malades, ils voient des personnes aux soins intensifs, ils voient le danger», a souligné M. Levine, qui a invité l'ensemble de la population à prendre exemple sur eux.

Comme partout dans la province, l'activité grippale a diminué au cours des derniers jours. Une bonne nouvelle qui inquiète tout de même le directeur de la santé publique de Montréal, le Dr Richard Lessard. Il craint maintenant que les gens ne délaissent les centres de vaccination. «Le fait qu'on dise «à la baisse» ne veut pas dire que l'épidémie a disparu. Si on est à mi-chemin, ça ne veut pas dire qu'on est à la fin de l'épidémie. Ça veut dire que tout ce qu'on a vécu jusqu'à présent, on va le vivre encore», a dit le Dr Lessard.

Cliniques peu occupées

Si les cliniques de grippe sont moins occupées, au point où certaines ferment leurs portes, ce n'est pas le cas des hôpitaux. À Montréal, 214 personnes sont hospitalisées, dont 57 aux soins intensifs. De ce nombre, 31 sont intubées. C'est beaucoup plus que la moyenne des cinq dernières semaines.

À l'échelle provinciale, la vaccination va bon train. Un record a même été atteint mardi, lorsque 106 000 personnes ont été vaccinées au cours d'une même journée. Mais là également, on craint que la population ne baisse la garde à la suite de la diminution de l'indice grippal.

La livraison de plus de doses de vaccins que prévu, combinée au fait que la vaccination est maintenant offerte au grand public, devrait pourtant permettre à l'ensemble de la population d'être vacciné pour les Fêtes, estiment les responsables de la santé publique. La réticence de certains groupes à risque, observée dans la région de Montréal, ne semble pas s'appliquer à l'ensemble de la province.

«Dans plusieurs régions, on voit qu'on a atteint au-delà de 80% dans les différents groupes. Peut-être qu'il y a des particularités à Montréal», a noté à ce sujet le directeur national de la santé publique, le Dr Alain Poirier. L'objectif de vacciner de 75 à 80% de la population québécoise est toutefois encore loin d'être atteint, a-t-il reconnu du même souffle.

Trois nouveaux décès ont par ailleurs été enregistrés au cours des dernières heures. Deux hommes, âgés de 23 et 43 ans, sont morts en Montérégie, tandis qu'un homme de 84 ans s'est éteint dans les Laurentides. Ils avaient des problèmes de santé au préalable.

 

Population vaccinée à Montréal

Travailleurs de la santé: 89%

Enfants de 6 mois à 5 ans: 56%

Malades chroniques: 50%

Jeunes de 5 à 19 ans: 50%

Femmes enceintes: 30%

Personnes de 65 ans et plus: 30%