Le député péquiste des Îles-de-la-Madeleine, Maxime Arseneau, a confirmé qu'il ne sollicitera pas un autre mandat.

Mis à jour le 3 nov. 2008
Denis Lessard LA PRESSE

Cette décision est «le fruit d'une réflexion amorcée il y a plusieurs mois», a-t-il fait valoir devant ses sympathisants, ce matin. La Presse avait annoncé son départ samedi.

«Ce n'est pas une décision facile à prendre. La politique fait partie de moi depuis longtemps, mais il arrive un jour où il faut passer à une autre étape de sa vie», a expliqué M. Arseneau qui veut consacrer davantage de temps à sa famille au cours des prochaines années.

Il compte demeurer «un militant actif, associé au Parti québécois et à la cause de la souveraineté». M. Arseneau a été élu il y a dix ans avec Lucien Bouchard. Il a été ministre délégué au Tourisme. Puis, sous Bernard Landry, il est devenu ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation. En 2007, il a été élu avec 60 % des suffrages exprimés aux Îles-de-la-Madeleine.