Membres du Parti québécois, à quelques jours de votre conseil national, un constat s'impose. Une prise de conscience collective de tous les membres du parti doit se faire. Êtes-vous conscient de la valeur de votre chef? Supportez-vous toujours Pauline Marois?

Publié le 24 janv. 2012
Jean Verrette<br><i>Laval</i>

Une grande partie de l'électorat québécois vous observe et attend votre réponse pour se faire une idée en vue des prochaines élections. Comme on dit de façon populaire: «Ramassez-vous», il en est grand temps.

Pendant que le roi s'enlise et tente de distraire le peuple avec son projet de Plan Nord dans le but de faire oublier les corruptions diverses, pendant que tous les valets qui prétendent au trône changent de main, vous avez une dame de coeur dans votre jeu. Et sans vous en douter, elle est votre atout le plus précieux.

Il est toujours bon de vous rappeler que Pauline Marois a occupé à plusieurs reprises les plus hautes fonctions dans les ministères les plus importants de l'État québécois. Elle a même été nommée deux fois vice-première ministre. Elle a plus d'expérience qu'un François Legault.

Pauline Marois est une battante, une femme d'exception.

René Lévesque disait d'elle dans son autobiographie Attendez que je me rappelle... «que les femmes, à armes égales, ont plus d'audace et de détermination que les hommes». Vers la fin, il cite Ben Gourion et affirme que «Pauline Marois serait un de nos meilleurs hommes».

Qu'attendez-vous pour la supporter franchement et pleinement? Vous manquez de courage, le courage d'appuyer une femme brillante, incontournable de la politique québécoise, une femme qui, par son expérience, son intelligence et son unicité, se démarquerait dans le débat actuel mené à coup de sondages et de changements d'allégeance politique.

Laissez les démagogues déblatérer sur son look, son argent. On en a soupé de ces remarques inutiles, futiles et sexistes.

Quant au projet d'indépendance, il viendra bien en son temps.

Regroupez-vous autour d'elle, vous verrez. La population n'est pas dupe, elle sait reconnaître le courage dans l'adversité.