Le programme de gratuité de la procréation assistée est si populaire que les quotas fixés en août pour la première année seront atteints d'ici décembre dans les cliniques privées. Le gouvernement Charest avait prévu une enveloppe de 25 millions de dollars pour la première année du programme. Compte tenu de sa popularité, croyez-vous que le gouvernement devrait octroyer plus d'argent afin de permettre à un plus grand nombre de couples d'en profiter? Ou au contraire, fermer le robinet dès que les quotas seront atteints?

CYBERPRESSE

Faites-nous part de votre opinion à forum@lapresse.ca. Les commentaires signés seront publiés sur Cyberpresse et/ou dans La Presse.