La Presse révèle ce matin qu'à la suite d'une décision de la STM, les usagers de la Rive-Sud qui entrent en ville directement par le métro de Longueuil (i.e. sans prendre un autobus du RTL) devront payer leur carte mensuelle 111$, plutôt que 70$ actuellement. Il s'agit d'une augmentation de 60%.

Mis à jour le 5 févr. 2010
LA PRESSE

Que pensez-vous de cette décision ? Celle-ci risque-t-elle de faire diminuer la clientèle du métro Longueuil ? Faites-nous part de vos commentaires à: forum@lapresse.ca.

Les commentaires SIGNÉS seront publiés sur Cyberpresse et dans La Presse.

VOS COMMENTAIRES

En voiture

Alors, 60% d'augmentation? N'ajoutez que 60$ et louez-vous une voiture neuve... Comment peut-on croire attirer de nouveaux usagers dans de telles conditions? -J. Jodoin

Décevant

Je suis vraiment très déçu par cette décision. D'autant plus que très bientôt, je vais déménager tout juste à côté du métro Longueuil. Une des raisons motivant ce déménagement étant de me rapprocher de la métropole et de réduire mes coûts de transport. C'est vraiment décevant! -Normand Mainville

L'augmentation devrait être étalée

Je peux comprendre que la hausse semble excessive, mais il faut comparer des pommes avec des pommes. Longueuil se trouve sur la Rive-Sud de Montréal, tout comme Brossard, Candiac et autres. Alors, lorsque les tarifs seront ramenés à la zone 3, je suis en accord. Si les autres utilisateurs des transports en commun doivent débourser d'après leur situation géographique (comme moi je me trouve dans la zone 5), les utilisateurs du métro de Longueuil devraient payer en conséquence de leur zone. Également, ayant demeuré plus de cinq ans dans la grande région de Toronto, je peux vous garantir que les tarifs proposés pour le 1er juillet prochain (soit 111$) ne sont rien de comparable avec les coûts que les usagers de Toronto doivent payer. Par exemple: carte mensuelle d'autobus/métro, 121$; carte de train de banlieue seulement, 137$ (zone similaire). Et il n'y a pas de TRAM à Toronto, donc les utilisateurs doivent payer deux fois s'ils utilisent le train de banlieue et le métro ou l'autobus. Oui, l'augmentation de 60% est déraisonnable, car elle aurait dû se faire graduellement sans étouffer les usagers. Mais dans les faits, les coûts par utilisateurs sont en deçà de ce que payent les autres grandes villes comparables. Souhaitons que la STCUM réajuste son tir afin d'étaler son augmentation sur une plus longue période. -Serge Therrien, Sainte-Marthe-sur-le-lac

Injustifiée

Je ne comprends pas pour quelle raison ils veulent augmenter le tarif, peu importe le montant, lequel est déjà beaucoup trop élevé. Pour quelle raison le prix change-t-il aussi brutalement? Je peux comprendre que le coût des usagers de Laval était un peu plus cher que celui des Montréalais, puisque beaucoup d'argent a été investi pour la construction des trois nouvelles stations. Alors que rien n'a été ajouté et/ou modifié à la station de Longueuil. Je comprendrais une légère augmentation, mais là il s'agit presque du double. J'habite à Montréal, je prends rarement le métro à Longueuil, mais je ne suis pas d'accord du tout. Il faut une raison pour justifier une telle augmentation! -Sarah Latulippe

Séparons la zone 3

Je voudrais vous rappeler qu'il n'y a rien de nouveau sous le soleil. En effet, c'était la réalité pendant plusieurs années. De toute façon, cela n'affectera qu'un mince pourcentage des usagers; ceux qui marchent jusqu'au métro, ceux qui se font reconduire et ramasser matin et soir et ceux qui stationnent dans les stationnements adjacents ou les rues environnantes. Pour ces personnes, l'augmentation est peut-être énorme, mais pour la majorité des usagers du métro qui prennent un bus pour s'y rendre, il n'y a pas d'augmentation, puisque c'est déjà le tarif que nous payons. Je crois que des efforts devraient plutôt être mis sur la «séparation de la zone 3». J'habite Longueuil depuis plus de 20 ans et je n'ai jamais utilisé le service à Laval. Tout comme j'ai des amis habitant à Laval qui n'ont jamais utilisé le service sur la Rive-Sud, pourtant la carte TRAM 3 couvre Montréal et les deux rives. -Johanne Huppé

Tous égaux dans la bêtise

En plus des hausses de tarifs annuelles deux fois plus élevées que l'inflation depuis les 20 dernières années, voilà que l'esprit de clocher des roitelets municipaux vient à nouveau décourager l'utilisation des transports en commun. C'était déjà une aberration de devoir payer plus cher pour revenir de Laval en métro. Soyons tous égaux dans la bêtise: étendons le même principe à Longueuil. Le transport à Montréal souffre épouvantablement d'un manque de vision et d'autorité supra municipale. L'Agence métropolitaine de transport pourrait jouer ce rôle, mais elle dort au gaz, semble-t-il, trop occupée peut-être à dessiner les plans d'une ligne de train de banlieue dans l'est, qui aurait dû être sur rail depuis des années déjà. Et tout ces beaux discours politiques sur l'importance des transports en commun! J'ai bien peur qu'il faille une révolte des citoyens pour que ça change. À quand une journée «En ville avec ma voiture!» où nous bloquerions les ponts et les rues de Montréal? J'en fais la proposition à Transport 2000. La farce a assez duré! -Charles Tanguay

C'est inacceptable

Le stationnement incitatif me coute 110$ par mois. Ajoutez le métro au tarif actuel: 70$ pour un total, cela fait un total de 180$. Donc, à partir de juillet, cela va me couter 221,75$ par mois. Je vous laisse calculer par année. Vous me direz que la carte de transport est déductible d'impôt. Mais ce n'est pas le cas du stationnement incitatif. De plus, si les services continuent à augmenter ainsi, je ne travaillerai bientôt que pour payer mon loyer et les services. Pour les familles monoparentales, je ne la trouve pas drôle! Si je fais le calcul, cela me coûte moins cher de prendre mon auto. Je veux bien faire des efforts pour l'environnement, mais si c'est ainsi que l'on souhaite nous encourager à prendre les transports en commun, eh bien, la STM va perdre bien du monde de Longueuil. Y a-t-il une pétition en cours que je la signe? -Adeline de Oliveira

Un réseau, c'est un réseau

Au lieu de donner les mêmes tarifs que Montréal aux gens de Laval et de les maintenir pour Longueuil, la STM, l'AMT et les mairies préfèrent mettre les usagers en otage. Les citoyens n'ont pas à subir les conséquences d'un litige entre la STM, les mairies et l'AMT. Je pense que le gouvernement provincial devrait intervenir et forcer la STM, l'AMT et les mairies de rendre tout le réseau de métro accessible au même tarif, que l'on soit de Laval, de Montréal, de Longueuil ou de Tombouctou! Un Réseau c'est un réseau. On doit se poser les questions suivantes: veut-on encourager les transports en commun? Veut-on diminuer l'achalandage sur les ponts? Diminuer la pollution? Augmenter le volume des usagers dans les transports verts? Quant à moi, toutes les cartes mensuelles de réseau de l'AMT (autobus, métro, trains de banlieue STM, RTL, STL etc.) devraient être au même prix, soit celui de la CAM à Montréal. C'est comme ça que l'on encourage les gens à prendre les transports en commun et c'est comme ça que l'on évolue. C'est comme ça que l'on bâtit un réseau non seulement pour les banlieusards qui veulent se déplacer à Montréal aux heures de pointe, mais pour tout le monde que veut se dépasser dans la grande région de Montréal en tout temps. -L. Jean

Les as du marketing

Il n'y a pas à dire, à la STM, ils sont forts pour attirer la clientèle! Déjà que les gens de Longueuil paient cher pour le stationnement pour ne pas entrer en ville et congestionner encore plus, la STM les encourage en leur fessant dessus! Et on se demandera ensuite pourquoi les employés demandent à leur employeur de déménager en banlieue (ce qui se fait de plus en plus)! J'habite à Laval, je travaille à Saint-Janvier, je suis à l'envers du trafic et sur mon chemin je vois des moutons! Demandez-moi si je veux retourner travailler à Montréal... -André Doucet, Laval

Mauvaise gestion des ressources

Il semble que les élus et les dirigeants de la STM aient décidé d'aller chercher les sommes non payées du maire Vaillancourt en augmentant de façon assez incroyable les coûts du transport en commun des gens de la Rive-Sud qui empruntent le métro de Montréal. En augmentant les coûts de la sorte, il n'y aura plus d'iniquité entre les couronnes nord et sud, alors Laval ne devrait normalement plus retenir les sommes dues. Remarquez qu'en prenant une telle décision, la STM sera gagnante sur toute la ligne puisqu'en allant chercher des revenus additionnels substantiels dans les poches des usagers de la Rive-Sud, elle récupérera aussi des sommes retenues par Laval pour assumer les frais d'exploitation du prolongement du métro. Pendant que la STM prend les usagers du métro de Longueuil en otage en leur infligeant une augmentation démesurément exagérée, elle agit de façon inappropriée en payant une double rémunération à certains de ses ex-employés ayant pris leur retraite. Injustice? Je crois bien. En conclusion, prenez donc note qu'une partie de l'augmentation de 60% balancée en plein visage des usagers de Longueuil servira à payer le salaire de certains ex-employés de la STM qui reçoivent déjà leur pleine pension. Et pour les employés de la STM qui aspirent à un meilleur poste, eh bien, il faudra attendre... à votre retraite! -Robert Séguin, Brossard

Un service essentiel

Je ne sais pas si la hausse de la CAM de 70$ à 111$ fera diminuer l'achalandage au métro Longueuil. Mais par contre, cela va faire mal aux gens qui n'ont pas beaucoup d'argent. Car parmi les gens qui utilisent le métro, plusieurs n'ont pas le choix. Ils ne peuvent pas se payer un autre mode de transport. À mon avis, les transports en commun sont essentiels. N'y aurait-il pas une autre façon de trouver des sources de financement pour les transports en commun! Je sais qu'il n'y a pas de solution miracle, mais il faudrait voir les transports en commun comme un investissement plutôt que comme une dépense.Les transports en commun permettent de décongestionner les routes et les ponts. Il y a moins de temps perdu pour tout le monde et c'est aussi très important pour l'environnement, car il y a moins de smogs. -Marc-André Dupont

Tarif selon la distance

Dans la petite saga entourant la tarification du métro de Montréal pour les villes de Longueuil et Laval, le jugement du maire de Laval est erroné. Si l'on se fie à plusieurs grandes villes du monde, notamment Londres, le système de métro charge différents prix selon la proximité par rapport à la ville centre. Donc, le fait qu'il en coûte moins cher de voyager de la station Longueuil jusqu'au centre-ville par rapport à la station Montmorency est tout à fait justifié. La distance parcourue est incomparable. -Alexandre Mercier, montréalais originaire de la Rive-Sud

Longueuil et Laval, deux circuits différents

Je comprends que le maire de Laval trouve injuste le fait que ses citoyens paient plus cher pour se rendre à Montréal que ceux de la Rive-Sud. Il y a une petite différence entre l'impact que les uns et les autres ont sur le métro. Les usagers de la Rive-Sud doivent tous descendre à la station Berri-UQAM et de là, ils s'éparpillent dans quatre directions et disparaissent dans la foule. Les Lavallois occupent tous les sièges des rames avant de franchir les limites de Montréal et les Montréalais eux, à partir de la station Henri-Bourassa, bien chez eux, doivent faire le trajet au centre-ville debout! Je ne prétends pas que ce seul argument devrait privilégier outre mesure les gens de la Rive-Sud, mais ne devrait-il pas faire partie des considérations dans l'appropriation des coûts? Le maire de Montréal n'a-t-il pas cédé trop vite aux revendications du maire de Laval? -G.L.Roy, Saint-Bruno

Justice est rendue

Ça fait deux ans que j'habite à Laval et finalement, justice a été rendue aux usagers du métro. Comment expliquer que les usagers qui prennent le métro à Longueuil ont le droit de prendre le métro avec la carte de Montréal, alors que ceux de Laval doivent absolument avoir celle de Laval, qui est 44$ plus chère par mois? Si les gens de Longueuil crient au scandale, j'aimerais bien qu'ils réalisent qu'ils devraient plutôt s'estimer heureux d'avoir profité d'un tarif aussi bas durant tout ce temps! -Jean-Benoit Bouchard

Immense gâchis bureaucratique

La hausse des tarifs, c'est d'abord et avant tout le résultat d'une politisation sans précédent du dossier des tarifs, quand on sait comment le maire Vaillancourt s'est servi de la tarification au métro Longueuil comme outil pour son propre programme politique lavallois. C'est aussi le résultat de l'immense gâchis bureaucratique que constitue l'organisation des transports en commun à Montréal: AMT, STM, RTL, STL, CIT, ministère des Transports et services d'urbanisme des administrations municipales de la région métropolitaine... chacun tire la couverte de son bord et ce sont les usagers qui en font les frais. Pourtant, Vancouver, qui s'apprête à organiser les Jeux olympiques, possède un seul système de transport en commun intégré qui fonctionne avec les mêmes titres de transport des plus lointaines banlieues jusqu'au centre-ville. Il serait peut-être temps que quelqu'un fasse un ménage objectif dans ce fouillis. -Louis-Benoit L'Italien-Bruneau, Boucherville