Nous avons reçu plusieurs réactions de lecteurs qui s'opposent à l'opinion d'Aubert Martin intitulée «Le moule laïciste».

Publié le 8 déc. 2011
LA PRESSE

Une tour de Babel

Que les catholiques qui le souhaitent exposent une crèche sur leur terrain, devant ou derrière leur maison, c'est très bien. Mais quand M. Martin met sur le même pied combat contre la cigarette et grandes religions, je suis tenté de lui donner raison à cause justement du très grand nombre de victimes que les deux ont faites sur la planète. La société québécoise n'est plus, comme il y a quelques générations, un bloc homogène où seule la religion catholique existait. Chacun des groupes d'immigrants qu'on accueille ici arrive avec ses coutumes et sa religion. Or, selon la pensée de M. Martin, il faudrait accepter, par équité, que l'espace public devienne une tour de Babel des religions du monde entier engendrant justement la confusion et les tensions sociales évoquées par le mythe de la tour de Babel lui-même. Non, l'espace public doit demeurer laïc, car la religion doit rester une affaire strictement privée.

André Labelle, Laval



Neutralité religieuse

Les personnes qui n'endossent pas les mouvements religieux ne rejettent pas nécessairement les religions et les pratiques des croyants qui adoptent les rituels et autres comportements inspirés des mouvements qu'ils suivent. Je suis pour le libre choix et je respecte les croyants. Même si je ne suis pas un mouvement religieux, cela ne veut pas dire que je ne crois pas dans une force supérieure et que je n'ai pas de vie spirituelle. Je suis aussi pour les traditions et je crois que la période des Fêtes demeure une occasion de célébrer l'amour, la vie et la famille. La laïcité, ce n'est pas le désert spirituel. C'est l'inclusion dans le respect et, pour un pays ou une ville, cette inclusion implique une certaine neutralité religieuse, sans nécessairement rejeter les traditions. À cet égard, il est grand temps que nos gouvernements fédéral et provincial dictent une politique claire en s'inspirant des certains pays européens comme la France.

Dominique Payette



Charte de la laïcité

La controverse entourant la crèche de Noël à Ville Mont-Royal illustre brillamment la nécessité de se doter d'une charte de la laïcité pour tout le Québec. Toutes les formes de manifestations religieuses dans l'espace public devraient être interdites et surtout ne pas être financées par l'ensemble des citoyens. Une règle aussi simple à énoncer et à appliquer mettrait fin aux ennuyeux débats sur la légitimité ou non d'utilisation, de façon ostentatoire, de symboles religieux dans la société en général. Après tout, si on peut obliger les gens à boucler leur ceinture en auto, on doit être capable d'appliquer une telle réglementation. La laïcité, sans qualificatif, ça presse!

Yves Gauthier, Québec



Vierge de toute croyance

Si on ne peut laisser Dieu à la maison comme son manteau, on ne peut empêcher les 2700 différents dieux (recensés dans l'humanité) de sortir. Pour être juste, il faudrait aussi laisser sortir les autres figures de l'imaginaire comme la Fée des dents, le Bonhomme sept-heures et le Marsupilami. Déjà que c'est une galère de faire sortir Mahomet juste avec un crayon... Laissons l'espace vierge de toute croyance. Laissons plutôt l'art et la science triompher. Restons donc les pieds sur terre. Jamais vu d'intolérance contre la gravité (celle de Newton).

Éric Paradis, Bromont



Pas des temples ou des églises

Laissons la crèche à Noël et le crucifix à l'Assemblée nationale! Si j'ai à payer pour des symboles religieux dans des institutions publiques, je veux voir tous mes concitoyens croyants heureux et compris. Commençons par accrocher un beau croissant de lune et une étoile de David dans les arbres de Noël des hôtels de ville. Assoyons un sympathique Bouddha à côté du divin Enfant. Je sais. Vous ne voulez pas mélanger les choses. Alors, soulignons le Ramadan et le Yom Kippour. Commençons les feux d'artifice de La Ronde un peu plus tôt pour fêter le Nouvel an chinois? Les institutions publiques ne sont pas des temples ou des églises.

Nathalie Hudon, Brossard

Lisez le texte d'Aubert Martin, "Le moule laïciste", sur lapresse.ca/debats