Signe que les Fêtes s'en viennent dangereusement? D'abord, a) la noirceur tombe à 16 h 30, b) Starbucks a commercialisé son nouveau CD de Noël (Making Merry!) et c) nos séries de télé préférées s'éteignent comme des lumières brûlées dans le sapin de la famille Griswold.

Mis à jour le 25 nov. 2009
Hugo Dumas LA PRESSE

Après La galère, Lance et compte: Le grand duel a effectué son dernier tour de piste lundi soir et ne rembarquera pas sur la patinoire télévisuelle avant deux ans. Un peu comme Renée-Claude Brazeau dans sa Galère, Réjean Tremblay s'est payé une fin ouverte, alors que le National de Québec et le Canadien de Montréal disputaient le septième match de la coupe Stanley.

Et les cotes d'écoute ont grimpé à 1 788 000 fidèles, pour une part de marché dépassant les 50 %. En clair, cela signifie qu'un Québécois francophone sur deux qui regardait la télévision lundi entre 21 h et 22 h suivait Lance et compte sur TVA. Impressionnant.

Note aux fans qui ont enregistré cet épisode de Lance et compte pour le consommer plus tard, tournez immédiatement la page afin de ne pas gâcher votre visionnement. Ça va? Attaquons notre sujet. Volontairement, Réjean Tremblay n'a pas divulgué laquelle des deux équipes boira du champagne directement dans le précieux trophée. Mais pourquoi nous avoir abandonnés aussi sèchement?

«Parce que le duel le plus important de la série, c'était celui pour la santé de Suzie Lambert (Marina Orsini). Gagner ou perdre une partie de hockey, ce n'est jamais aussi important que de se battre contre un cancer du sein. Suzie a remporté deux victoires: elle a survécu et elle a pu se mettre nue devant Marc Gagnon», détaille l'auteur et créateur de Lance et compte, joint hier en Floride.

Même réaction de la productrice du septième volet de la série sportive, Caroline Héroux, de Gaëa Films: «Tout le monde s'est rallié pour fêter la vie. Les barrières chez les ennemis sont tombées. C'était un hommage à la vie, car la vie est pas mal plus importante que n'importe quelle bataille sur la glace.»

Réjean Tremblay glisse cependant ceci: les téléphiles connaîtront le nom du vainqueur de la coupe Stanley - Mercier ou Gagnon? - dans le film Lance et compte, qui sortira à l'automne 2010. Quant à Lance et compte 8: La déchirure, TVA ne le diffusera pas avant septembre 2011.

Pour ceux qui se posent la question, le sein mutilé qui a été montré à la caméra lundi est celui d'une patiente de la chirurgienne Marie-Ève Nadeau, qui pratique dans le Bas-du-Fleuve.

La semaine dernière, sur les ondes de Radio-Canada, La galère, qui a pourtant été bonne tout l'automne, a pris fin de façon raide et abrupte. Sérieusement, y croyez-vous vraiment au mariage entre Antoine-le-cassé et Claude-l'hystérique? Pas trop, non. L'histoire d'amour impossible entre Mimi et son curé (qui est également le père de son enfant) a difficilement passé dans nos téléviseurs. Et que penser des valses-hésitations du premier ministre, toujours incapable de bâtir une vraie relation amoureuse avec Stéphanie? Qu'il se branche au PC!

Le plus étrange de ce dernier épisode reste cependant l'absence de réaction de Mimi et d'Antoine quand ils ont pris connaissance de la vidéo bricolée par la jeune Fred, où elle y révélait ses pensées suicidaires. Me semble qu'une confession aussi lourde aurait mérité une bonne grosse discussion, non?

Demain soir, c'est au tour du Gentleman de TVA de disparaître des ondes. Avez-vous élucidé le mystère des lys blancs? Et qui commet ces meurtres crapuleux?

Mitsou célèbre avec TVA

Encore cette année, c'est Mitsou, assistée de Joël Legendre, qui égayera l'émission-loterie Célébration 2010, que TVA diffusera le dimanche 10 janvier à 19 h. Il s'agira de la 21e présentation de cette émission financée par Loto-Québec. Fidèle au poste, Yves Corbeil chapeautera les tirages, où plusieurs millions seront mis sur la table. Côté variétés, vous verrez des numéros de Marie-Mai, Sylvain Cossette, Garou, Marjo et Antoine Gratton.