Personne ne remplacera Claire Lamarche à TVA. Ces mots sortent directement de la bouche de la vice-présidente à la programmation du «vrai réseau», France Lauzière, tuant la rumeur voulant que le départ de l'intervieweuse de 64 ans serve à promouvoir la recrue Chantal Lacroix, qui aspire aussi à devenir la Oprah du Québec.

Hugo Dumas LA PRESSE

«Ça serait bien junior de notre part de diffuser une sorte de Retrouvailles, mais avec une autre animatrice. Moi, j'ai un respect énorme pour les piliers de TVA, comme Michel Jasmin et Claire Lamarche. Ce qu'ils ont apporté est immense. Et je peux comprendre la tristesse et la déception de Claire. Je ne voulais pas mettre fin aux Retrouvailles, mais simplement les reporter», détaille France Lauzière, en entrevue téléphonique à La Presse.

Dans les négociations qui ont finalement torpillé Les retrouvailles, TVA, citant un contexte économique difficile, a proposé à Claire Lamarche de diffuser deux émissions à l'hiver 2010 et deux autres à l'automne 2010. Mais rien pour la rentrée 2009. TVA jetait aussi au panier les deux spéciales Sur la route des Retrouvailles. «Claire était mal à l'aise avec ça, notamment pour son équipe de recherchistes», a précisé France Lauzière.

Dans une avalanche de courriels qui déboule depuis la fin de la semaine dernière, vous avez unanimement déploré le retrait des ondes des Retrouvailles de Claire Lamarche. «Moi, j'aurais même fait du bénévolat pour eux, mais je comprends que Claire refuse des conditions en dessous d'un certain minimum», écrit Diane Hébert.

Réflexion de Claudie Simard: «Elle est effectivement notre Oprah québécoise et l'authenticité en télévision, c'est très rare.» Suggestion de Manon B.: «Vous devriez lancer une pétition en ligne pour que cette émission humanitaire revienne!» Bonne idée.

Toujours dans le dossier Claire Lamarche, Julie Snyder a été piquée au vif par un court paragraphe glissé à la fin de ma chronique de jeudi dernier. J'y remarquais que pour un réseau invoquant des «difficultés financières», TVA avait pourtant injecté de costaudes sommes d'argent dans la production de Star Académie avec hélicoptère privé, l'extravagante Lady GaGa et tout le tralala. La démone répliquera à ce qu'elle qualifie «d'insinuation» dans nos pages Forum demain.

Pour conclure sur la santé financière de TVA, puisqu'il s'agit du sujet de l'heure, sachez que TVA et ses filiales ont rehaussé leur bénéfice net de 16 % en 2008. Dans cette foulée, les cinq principaux patrons de la chaîne ont empoché 4,5 millions l'an dernier, soit près du double de leur rémunération totale en 2007 (salaires, primes en actions et options), chiffrée à 2,3 millions.

France Lauzière concède que son antenne s'en sort plutôt bien, notamment grâce à ses bons choix de programmation, mais aussi en raison de la déconfiture de TQS, dont les parts de marché ont abruptement dégringolé. «Oui, nous avons récupéré une partie des dollars publicitaires de TQS, mais on vit un peu sur du temps emprunté. Tout peut changer d'un trimestre à l'autre», note la patronne des programmes de TVA.

Quant à Chantal Lacroix, pour l'instant, du moins, TVA lui réserve l'animation de La collection 2, à condition que les commanditaires se rattachent encore au projet.

Cérémonie hommage à MJ

Un conseil à ceux qui en ont soupé de Michael Jackson: n'allumez pas vos téléviseurs aujourd'hui. Pratiquement tous les grands réseaux retransmettront la cérémonie publique en hommage au roi de la pop, mort le 25 juin dans sa maison de Los Angeles.

À LCN, l'émission spéciale chauffée par Richard Latendresse démarrera à 11 h 30. Autour de lui, plusieurs collaborateurs, dont Pierre Marchand, Sonia Benezra, Mike Gauthier, André Ménard, Luck Mervil et le journaliste Maxime Landry, qui recueillera des témoignages de fans en direct du Staples Center. TVA relaiera cette programmation 100 % Jackson sur son antenne principale entre 12 h 30 et 15 h.

Chez le concurrent, RDI amorce sa couverture à 12 h 30 avec Marc-André Masson comme capitaine, épaulé par les commentatrices Rebecca Makonnen et Anne-Marie Withenshaw. Le reporter Frédéric Arnould vadrouillera sur place. Notez que la Première chaîne télé ne bousculera pas son horaire régulier pour saluer le chanteur au gant pailleté. RDI diffusera un résumé de 60 minutes des adieux à Michael Jackson entre 20 h et 21 h. MusiquePlus se branchera aussi sur la cérémonie à partir de 13 h.

Énergie devient NRJ

Après Mix96 (95,9 FM), qui est devenue l'antenne montréalaise de la constellation britannique Virgin Radio, au tour d'Énergie de s'associer à un grand groupe radiophonique: le réseau français NRJ. Vous verrez et entendrez ce changement à partir du 24 août, lorsque les 10 stations Énergie du Québec se métamorphoseront en NRJ. Énergie, qui appartient à Astral, abandonne aussi son logo aux carrés rouges et verts et le remplacera par celui de NRJ, soit des lettres rouges stylisées qui moulent le corps d'une panthère noire.

L'actuel slogan d'Énergie, «Monte le son», ne survirait pas non plus à la fusion avec NRJ. Fait cocasse: Énergie ne pourra pas récupérer la devise du réseau français NRJ, soit «Hit Music Only», car elle est en anglais.

Par contre, toutes les émissions et tous les animateurs d'Énergie conserveront leur créneau et les stations diffuseront le même type de musique qu'avant, soit du top 40. En fait, seul l'emballage, autant sonore que visuel, change.

Selon André Lallier, vice-président à la programmation chez Astral Média Radio, l'acquisition de la marque NRJ comporte de nombreux avantages. «Nous allons avoir accès aux concerts, aux entrevues exclusives et aux billets de concert de tout le groupe NRJ, présent dans 12 pays. C'est une fenêtre sur le monde», a-t-il noté.

 

Photo: La Tribune

L'émission qu'animait Claire Lamarche à TVA, Les Retrouvailles, sera finalement retirée des ondes.