Débats Les grands titres

 Peut-on vraiment mourir quand on s’appelle Marie-Claire Blais ?

Peut-on vraiment mourir quand on s’appelle Marie-Claire Blais ?

Marie-Claire Blais est la première écrivaine qui s’est adressée à moi comme à une consœur alors même que je bourgeonnais à peine dans les mots et les textes. Elle est aussi celle qui a amorcé mon mouvement vers la campagne, longtemps avant qu’il n’ait lieu, en me recommandant de me trouver un atelier, un espace de travail « à moi » alors que mon bureau était dans le salon-salle à manger que je partageais alors avec toute une famille.

Publié à 14h00

Débats En continu

Canada 360 L’effritement de l’avantage albertain
Opinions
Canada 360 L’effritement de l’avantage albertain

Longtemps, l’Ouest canadien a été considéré comme une terre promise, un espace de nouveaux commencements. Au début du XXe siècle, les terrains dans les Prairies étaient vendus à des prix dérisoires, nourrissant les rêves les plus fous. La tradition de la colonisation utopique, soit l’établissement de sociétés marginales, désireuses de recréer un monde meilleur, a laissé sa marque dans l’Ouest.

Publié hier à 15h00
Requalification du Royal Victoria  Le gouvernement du Québec doit être exemplaire
Opinions
Requalification du Royal Victoria Le gouvernement du Québec doit être exemplaire

Au cours des dernières semaines, les Montréalais ont participé en grand nombre à la consultation sur l’avenir du Royal Victoria menée par l’Office de consultation publique de Montréal. Plusieurs des recommandations qui y ont été présentées sont de la responsabilité du gouvernement du Québec. Il devra en tenir compte pour la suite ! Les décisions qui seront prises dans ce contexte sont d’une importance cruciale, tant pour la protection et la mise en valeur de l’ancien complexe hospitalier que pour le mont Royal.

Publié hier à 14h00
 Quand le financement baisse, les cas de VIH augmentent
Opinions
Quand le financement baisse, les cas de VIH augmentent

À l’occasion de la Journée mondiale du sida le 1er décembre, on vous pardonnerait de croire que le VIH ne constitue plus une menace pour la santé publique au Canada : nous disposons en effet de nouvelles options de prévention comme la PrEP, une pilule à prendre régulièrement par les personnes séronégatives pour arrêter l’infection ; nous avons aussi entendu la bonne nouvelle concernant les traitements qui sont désormais si efficaces qu’ils peuvent redonner une espérance de vie normale à une personne vivant avec le VIH et éliminer complètement la possibilité de le transmettre sexuellement.

Publié hier à 13h00
Industrie de la musique au Québec  Vivement une ADISQ 2.0
Opinions
Industrie de la musique au Québec Vivement une ADISQ 2.0

Il y a 22 ans, j’obtenais mon premier travail dans l’industrie du disque, chez Audiogram. À cette époque, l’industrie avait l’allure d’une belle grande famille où la compétition était somme toute loyale. Et s’il existait des enjeux de relations de travail entre les producteurs de disques et les artistes, ce n’était pas chose commune, encore moins publique. Après tout, les ententes collectives entre l’Association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (ADISQ) et l’Union des artistes (UDA)/Guilde des musiciens et musiciennes (Guilde) étaient toutes neuves.

Publié hier à 12h00
Minibudget et main-d’œuvre  Laissons la chance au coureur
Opinions
Minibudget et main-d’œuvre Laissons la chance au coureur

Le 25 novembre dernier, le ministre des Finances, Eric Girard, déposait une mise à jour économique qui ressemblait davantage à un budget à saveur préélectorale. Avec 13 milliards de dollars de nouvelles mesures, il y en avait pour tout le monde. Mais au-delà de la distribution des chèques, on y retrouvait également une part de la réponse du gouvernement à la rareté de main-d’œuvre qui sévit. Hier encore, le premier ministre a précisé et complété ces annonces.

Publié hier à 11h00
Dehors Serge dehors Briser les stéréotypes de la santé mentale
Opinions
Dehors Serge dehors Briser les stéréotypes de la santé mentale

J’ai récemment vu le documentaire Dehors Serge dehors. Il porte sur la conjointe, la fille et les voisins de Serge Thériault, qui sont tous ses proches aidants alors qu’il vit une dépression l’ayant conduit à ne pas sortir de chez lui pendant six ans. M. Thériault a consenti au documentaire, mais ne souhaitait pas y apparaître. On ne le voit que brièvement à la fin, alors qu’il a décidé d’aller consulter et qu’il semble aller mieux.

Publié le 30 novembre