L'humoriste et scripteur Serge Grenier, qui a fait sa marque avec le quatuor Les Cyniques durant les années 60, est mort vendredi à l'âge de 73 ans après une courte maladie.

Mis à jour le 9 avr. 2012
Philippe Teisceira-Lessard LA PRESSE

De 1961 à 1972, les Cyniques, groupe dont faisaient partie Marc Laurendeau, André Dubois et le regretté Marcel Saint-Germain, ont fait les beaux jours de l'humour québécois à l'époque de la Révolution tranquille. Les politiciens et le clergé étaient leurs cibles favorites.

En entrevue avec La Presse, Marc Laurendeau s'est souvenu du «style original, tout en retenue, avec un contenu très explosif» de son ami. «C'était un farceur, un joueur de tours. Il fallait se méfier avec Serge: c'était une eau dormante mais dangereuse», a ajouté le collaborateur régulier de Radio-Canada.

M. Grenier et les Cyniques ont notamment participé à la revue humoristique de fin d'année Bye Bye sur les ondes de Radio-Canada, en compagnie de Dominique Michel et Denise Filiatrault, en 1971. La même année, le fameux quatuor a tenu la vedette du le film culte IXE-13, comédie musicale de Jacques Godbout. Il a également produit quelques disques, qui ont connu un beau succès.

Une longue carrière

Le plus «littéraire» des Cyniques est aussi le seul du groupe à avoir fait toute sa carrière dans l'humour. Alors que ses acolytes ont pris le chemin du journalisme ou des affaires publiques, Serge Grenier a décidé de rester dans le métier qu'il pratiquait depuis 20 ans: humoriste.

Il a notamment été l'animateur du premier gala Juste pour rire, en 1983.

Sur leur compte Twitter, dimanche, les responsables du fameux festival québécois ont reconnu l'importante contribution de M. Grenier à sa renommée.

«Il y a 30 ans, Serge Grenier a donné une crédibilité à un jeune festival qui commençait. Merci Serge», ont-ils écrit.

Stéphane Laporte a renchéri, également sur Twitter, affirmant que Serge Grenier avait été l'un des pionniers du festival Juste pour rire.

«J'ai connu Serge Grenier à Croc [le célèbre magazine humoristique]. Son oeil vif, son esprit caustique et sa grande culture furent un exemple», a noté M. Laporte sur Twitter.

André Ducharme, un des membres du groupe Rock et Belles Oreilles, a lui aussi tenu à rendre hommage à l'ancien Cynique, avec lequel il a travaillé pendant trois ans. «Serge Grenier a été le premier à avoir parlé de RBO dans les médias, a écrit M. Ducharme sur Twitter. Merci Serge.»

Yves Pelletier, collègue d'André Ducharme, s'est lui aussi servi de son compte Twitter pour honorer la mémoire de Serge Grenier. «Ce soir, je t'imagine me décrivant le combat Trudeau-Brazeau. Ou l'agenda de l'archevêque Lépine.»

Sa carrière s'est prolongée pendant de nombreuses décennies, notamment grâce à des participations régulières à l'émission Piment fort, animée par Normand Brathwaite au réseau TVA, de 1993 à 2001.

On a aussi pu le voir en 2009 dans les Parlementeries, une satire des débats politiques tels qu'on les connaît à l'Assemblée nationale et au Parlement, lancée au milieu des années 90.

La maladie de Serge Grenier a été courte, a confirmé M. Laurendeau à La Presse. «J'étais allé le visiter à l'hôpital. Je savais depuis quelque temps qu'il était en difficulté.»



Chronologie

1961: Marc Laurendeau, Marcel Saint-Germain, André Dubois et Serge Grenier donnent leurs premiers spectacles devant un public étudiant. Ils feront ensuite le circuit des boîtes à chanson pendant quelques années.

1965: Les Cyniques sont à l'affiche de La Casa Loma pendant 28 jours et y attirent 25 000 spectateurs.

1966: Sortie de leur premier album. Le groupe figure dans la première émission de télé couleur de Radio-Canada.

1967-1969: Les Cyniques font de nombreuses tournées au Québec, souvent à guichets fermés, et lancent plusieurs albums fort populaires. Au cours des étés 1968 et 1969, ils présentent Émission impossible chaque semaine à Radio-Canada.

1971: Sortie du film IXE-13, où les Cyniques tiennent 15 rôles à eux quatre sous la direction de Jacques Godbout. Après s'être produit à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, le quatuor termine l'année en beauté en participant au Bye Bye 1971.

1972: Les Cyniques se séparent en pleine gloire.

1983: Au fil d'une carrière prolifique comme humoriste et scripteur d'émissions, de spectacles et de revues d'humour, Serge Grenier anime le tout premier Festival Juste pour rire.

1993: Il est l'un des concepteurs (avec Yves Taschereau et Jean-Pierre Plante) de l'émission Piment fort, qui sera diffusée à TVA jusqu'en 2001. Il figurera parmi les collaborateurs habituels de cette populaire émission animée par Normand Brathwaite.

1990: Les Cyniques se réunissent pour l'émission Les Cyniques à l'université de l'humour.

2012: Décès à l'âge de 73 ans.

- Avec La Presse Canadienne