À quelques jours de son spectacle de la mi-temps du Super Bowl, qui sera regardé par plus de 160 millions de personnes, Madonna avoue ressentir de la pression et de la nervosité.

Miguel Bujold LA PRESSE

La supervedette a donné une conférence de presse, hier à Indianapolis, où sera présentée la finale de la NFL opposant les Giants de New York aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre, dimanche soir. Il y avait de l'effervescence dans la salle, alors que les vieux succès de la chanteuse se sont succédé dans les minutes qui ont précédé son arrivée.

Vêtue d'un ensemble noir et portant des gants qui n'étaient pas sans rappeler les années 80, Madonna est arrivée sur scène sous des cris et des applaudissements, ce qui est plutôt exceptionnel dans une salle remplie de membres des médias.

«Je suis très emballée d'être ici, mais extrêmement nerveuse, aussi. Pour une fille du Midwest américain, c'est un rêve de donner un spectacle au Super Bowl», a d'emblée dit la chanteuse, toujours aussi resplendissante.

En collaboration avec le Cirque du Soleil, Madonna travaille sur le spectacle en question depuis décembre dernier. «Je n'ai jamais travaillé aussi fort au cours de mes 25 années de carrière», a-t-elle dit.

Madonna chantera quatre chansons, dont sa nouvelle pièce intitulée Give Me All Your Luvin, en vente sur iTunes depuis ce matin. Les trois autres seront de vieux succès, a-t-elle annoncé, sans vouloir en dévoiler davantage.

«Je ne veux pas gâcher la surprise. J'espère que les gens resteront bouche bée du début à la fin de la performance», a répondu l'artiste lorsqu'un journaliste lui a demandé s'il fallait s'attendre à voir des invités-surprises.

Elle a toutefois précisé qu'il n'y aurait aucune controverse. «Il n'y aura aucun scandale vestimentaire, je peux vous l'assurer. Je veux offrir un très bon spectacle pour tous les groupes d'âge.»

Dès la conférence de presse terminée, Madonna et l'équipe du Cirque du Soleil ont poursuivi leurs répétitions au stade Lucas Oil. Selon Jacques Méthé, producteur délégué pour les projets spéciaux et télévisuels du Cirque, la chanteuse ne laisse aucun détail au hasard.

«Des artistes comme Madonna sont des perfectionnistes. Elle est exigeante, mais elle veut s'assurer que tout soit parfait. On est là pour l'aspect créatif, mais le spectacle, c'est Madonna», a-t-il souligné.

Avant de reprendre la direction du stade, Madonna a terminé sa conférence de presse en faisant quelques pas de salsa, un clin d'oeil au receveur Victor Cruz, des Giants, qui célèbre ses touchés de cette façon.

Même si elle regarde rarement le football, l'icône de la pop a laissé entendre qu'elle souhaitait une victoire des Giants au Super Bowl, elle qui habite New York.