Reconnue pour la puissance de sa voix, son chien, sa prestance et une langue qu'elle n'avait pas dans sa poche, la chanteuse américaine Etta James est morte vendredi. Hospitalisée dans un établissement de Riverside, Californie, elle a succombé à une leucémie. Sa maladie avait été rendue publique il y a plusieurs semaines déjà. Elle avait 73 ans, elle en aurait eu 74 le 25 janvier.

Mis à jour le 20 janv. 2012
Alain Brunet LA PRESSE

Célèbre pour son interprétation du standard At Last qu'elle avait enregistré en 1960, aussi repris par Beyoncé devant le couple présidentiel américain pour la première danse de la soirée inaugurale en 2009, ou même par Isabelle Boulay dans son plus récent album, Etta James demeure l'une des influences principales de la très populaire chanteuse britannique Adele. Ses interprétations des chansons I'd Rather Go Blind, Tell Mama, Dance With Me Henry ou All I Could Do Was Cry ont aussi contribué à ériger son mythe.

Née Jasmesetta Hawkins à Los Angeles en 1938 , elle fut découverte par Johnny Otis alors qu'elle n'était âgée que de 14 ans. Elle a surtout fait dans le blues et le R&B, elle a aussi flirté avec la pop et le jazz, a remporté quatre trophées Grammy. Triomphant d'une dépendance aux drogues dures, elle a connu une véritable résurrection professionnelle à la fin des années 80. Elle a terminé sa carrière active en investissant le jazz, sans toutefois s'imposer clairement sur ce terrain. Etta James a remporté quatre trophées Grammy et 17 Blues Music Award.  Elle fut intronisée au Rock&Roll Hall of Fame en 1993 et honorée d'un Lifetime Achievement Grammy en 2003.

Atteinte de leucémie depuis un bon moment déjà, elle avait demandé à ses admirateurs de prier pour elle lorsqu'elle est entrée en phase terminale, peu avant Noël. Pour les derniers moments de son existence, son mari Artis Mills et ses fils Donto James et Sametto James étaient à son chevet.

- Avec AFP