Jean-Phi Goncalves a non seulement un nouvel album en chantier avec ses deux complices de Plaster, il a aussi fondé, il y a six mois, la compagnie XS, «petite boîte à musique» qui crée des musiques originales pour des films, des publicités, des projets multimédias et même pour le nouveau jeu télévisé Le tricheur, qui sera diffusé sur les ondes de TVA en janvier.

Mis à jour le 29 nov. 2011
Émilie Côté LA PRESSE

La carrière parallèle de «musicien sur commande « de Goncalves a commencé quand Béatrice Bonifassi et lui ont été invités sur le plateau de Tout le monde en parle pour parler du succès de Beast. Ils ont fait la rencontre de Patrick Huard à l'enregistrement de l'émission, et le réalisateur a proposé au duo de signer la musique de son film Filière 13. «Nous avons eu carte blanche et nous nous sommes vraiment éclatés là-dedans.»

Goncalves a eu d'autres commandes par la suite, que ce soit pour le spectacle iD du Cirque Éloize ou pour la série web Montréal en 12 lieux d'Urbania (avec Alex McMahon). Il y a six mois, le batteur a donc décidé de fonder XS, en plus de ses activités régulières. «Je voulais continuer à faire ça sans rien sacrifier, indique Jean-Phi Goncalves. On a monté une structure et une équipe de pigistes composées de musiciens, d'interprètes et de sound designers

Parmi les collaborateurs de XS, on retrouve Philippe Brault, Alex McMahon, Jérôme Minière et Serge Pelletier. «On ne veut pas être corporatif, même si c'est de la musique de commande, explique Goncalves. On veut répondre à une commande dans une perspective créatrice et originale qui me tient à coeur. La différence va être dans le son et l'équipe avec qui on travaille.»

XS travaille présentement à la musique, au bruitage et à l'identité sonore du jeu télévisé Le tricheur, qui sera diffusé sur les ondes de TVA. Éventuellement, Jean-Phi Goncalves voudrait également courtiser «la clientèle à l'international» et collaborer avec l'industrie du jeu vidéo. «On a la chance d'être à Montréal et d'être dans la manne du jeu vidéo, ajoute-t-il. Si on parle de budget, c'est plus d'argent que dans le cinéma.»

Le compositeur cite en exemple la bande originale du jeu vidéo d'Ubisoft Tom Clancy's Splinter Cell: Chaos Theory, signée Amon Tobin, ou celle du film There Will Be Blood, conçue par Johnny Greenwood de Radiohead. «Le fait de ne pas avoir d'oeillères ni de règles préétablies amène une plus-value et quelque chose de différent.»

Goncalves veut également faire de la libération de droits. Le licensing (comme on dit en anglais) est en plein essor. Parlez-en à Karkwa, qui a vendu les droits d'utilisation de la chanson Le pyromane pour une pub de Coca-Cola et pour un film produit par Julia Roberts. Beast a fait de même pour Mr. Hurricane, qu'on a pu entendre dans la série américaine The Good Wife. «Hollywood fait maintenant plus d'achats de tounes que de scoring, souligne Jean-Phi Goncalves. Comme les albums ne se vendent plus, l'édition, c'est l'avenir de la musique. C'est le REER du musicien.»

Le retour de Plaster

Beast, son projet avec Béatrice Bonifassi, a beau être en pause, Jean-Phi Goncalves travaille également à un nouvel album de Plaster avec ses complices François Plante et Alex McMahon. «Le premier album était plus électro-jazz. Là, ce sera plus électro-rock.»

Plus de cinq ans ont passé depuis la «musique de poteux» du premier disque. Son successeur sera plus accrocheur. Plaster veut même inviter en studio les meneuses de claque des Alouettes...

À suivre en avril, après un premier extrait qui sera lancé en février.

EN RAFALE

> Après sa performance enflammée à Osheaga avec son projet Major Lazer, Diplo s'ajoute à la programmation d'Igloofest, le 26 janvier.

> L'album de Random Recipe Fold It! Mold It! sortira en France le 30 janvier (via Chapter Two Records/Wagram), et le groupe donnera un spectacle de Noël au Club Lambi, samedi soir.

SORTIES DE LA SEMAINE

> From Gainsbourg To Lulu, Lulu Gainsbourg

> Americana III, Roch Voisine

> L'homme à tête de chou, Alain Bashung