Rage Against The Machine va demander aux artistes et musiciens de boycotter l'Arizona pour protester contre la récente loi instaurée dans cet État contre l'immigration.

ASSOCIATED PRESS

Le chanteur de la formation rap-rock connu pour ses prises de position politiques, Zach de la Rocha, devrait annoncer que les bénéfices du concert que doit donner le groupe vendredi à Los Angeles seront reversés à des organisations combattant la loi mise en oeuvre en Arizona.

De la Rocha et le guitariste Tom Morello, ainsi que l'auteur et interprète Conor Oberst et Dolores Huerta, cofondatrice du syndicat United Farm Workers, apporteront leur soutien à l'opération de boycott baptisée «Sound Strike» (la grève du son).

Les chantres de la chanson «norteno» Los Tigres del Norte, le rockeur colombien Juanes, le groupe de salsa-ska Ozomatti et le duo de reggaetton porto-ricain Calle 13 font tous partie du mouvement protestataire. Ils ont été rejoints par les vétérans du rock alternatif Sonic Youth, le rapper Kanye West et le collectif britannique Massive Attack.