Lil Wayne, qui avait remporté un Grammy Award l'an dernier pour son titre rap A Milli, vient d'obtenir un sursis.

Mis à jour le 9 févr. 2010
ASSOCIATED PRESS

La décision de justice qui devait être rendue mardi contre le rappeur pour possession d'arme a été repoussée au 2 mars. Un juge a précisé qu'un nouveau report pourrait être décidé.

L'avocat de Lil Wayne a expliqué que le rappeur devait boucler une série d'interventions pour un problème dentaire avant d'être incarcéré.

Le rappeur de 27 ans avait plaidé coupable en octobre dernier à une accusation de possession d'arme, après avoir avoué avoir eu une arme semi-automatique chargée en sa possession lors de sa tournée en juillet 2007. À la sortie d'un concert à Manhattan, il avait été arrêté par la police qui avait trouvé l'arme.

Étant donné l'arrangement trouvé entre la défense et l'accusation, le rappeur devrait écoper d'un an de prison et pourrait se retrouver derrière les barreaux dès la fin de l'audience. Il pourrait cependant être libéré au bout de huit mois pour bon comportement.

Lors d'une entrevue au magazine Rolling Stone, le rappeur a dit ne pas savoir à quoi s'attendre, mais entrevoir le moment de son incarcération avec impatience.

Parmi les albums du rappeur, Dwayne Carter de son vrai nom, figurent Tha Carter, Tha Carter II et Tha Carter III. Son dernier album Rebirth est sorti le 2 février.