Les amateurs de soul américain et de roots jamaïcain ont perdu deux dignes représentants de ces genres musicaux, le chanteur soul Teddy Pendergrass, décédé à l'âge de 59 ans, et le réalisateur et chanteur reggae Yabby You, à l'âge de 63 ans.

Philippe Renaud, collaboration spéciale LA PRESSE

Teddy Pendergrass, 1950-2010

Avec Al Green, Isaac Hayes et Barry White, Teddy Pendergrass incarnait le soul et le r&b romantique des années 1970. Sa voix, rassurante, mais écorchée, a séduit nombre d'amateurs de musique afro-américaine (beaucoup, beaucoup de femmes!), d'abord au sein de la formation Harold Melvin & The Blue Notes au sein de laquelle il est passé de la batterie au chant, puis en tant qu'artiste soliste intimement associé à la dynamique scène soul de Philadelphie.

Sa carrière musicale a véritablement démarré en 1971 lorsque sa formation s'est associé aux légendaires auteurs-compositeurs soul et r&b Kenny Gamble et Leon Huff (pour le non moins légendaire label Philadelphia International Records), géniteur d'un des plus grands succès du groupe, If You Don't Know Me by Now (1972). En 1975, Pendergrass se lançait dans une fructueuse carrière solo qui en a fait un sex-symbol, du milieu des années 1970 jusqu'à un accident d'automobile qui l'a partiellement paralysé, en 1982.

Pendergrass laisse en héritage une poignée d'enregistrements passionnés, notamment les classiques I Don't Love You Anymore (1977), Close the Door (1978) et Love TKO (1980). Le chanteur est décédé mercredi, en banlieue de Philadelphie, des suites d'un cancer du colon.

Yabby You, 1946-2010

Auteur, compositeur, réalisateur et interprète, Vivan Jackson (nom de scène: Yabby You) a laissé sa marque sur la scène roots reggae durant les années 1970, à l'ombre des grandes stars du genre, Bob Marley, Jimmy Cliff, Burning Spear et cie. Ses propres productions, ainsi que celles élaborées auprès des réalisateurs King Tubby et Lee «Scratch» Perry, sont considérées comme de véritables joyaux de cette époque richement créatrice.

Son premier single, Conquering Lion (1972), a permis à Jackson de bâtir une oeuvre encore recherchée parmi les amateurs de reggae et de dub. Son premier album, du même nom, a été réalisé par King Tubby, qui en a tiré une célèbre version dub portant le titre King Tubby's Prophesy of Dub. Fin mélodiste, Yabby You s'est également distingué en tant que réalisateur, collaborant à cette époque avec Dillinger, Big Youth, Sly & Robbie ou Tapper Zukie.

Vivan Jackson s'est éteint subitement à son domicile mardi soir dernier à la suite d'une rupture d'anévrisme.