Tous les amateurs de rock connaissent Les Paul, ne serait-ce que pour la gamme de guitares, fabriquées par Gibson, à laquelle il a donné son nom.

Mis à jour le 14 août 2009
Philippe Renaud, collaboration spéciale LA PRESSE

Peu de gens savent à quel point ce musicien, compositeur et réalisateur a innové en musique pop, particulièrement dans le studio d'enregistrement. La légende est morte aujourd'hui des suites d'une pneumonie, dans un hôpital de White Plains, dans l'État de New York, à l'âge vénérable de 94 ans.D'aucuns considèrent Les Paul (né Lester William Polfuss) comme le plus important innovateur de son époque en musique populaire et contemporaine, d'abord parce qu'il est généralement considéré comme l'inventeur de la guitare électrique, un titre disputé. Il demeure néanmoins celui qui l'a popularisée.

Las des problèmes de sonorisation et d'amplification des guitares à caisse de résonance, Les Paul, à l'époque un accompagnateur pour des orchestres jazz, entame ses propres expériences. Conçu au début des années 40 dans les ateliers de la compagnie Epiphone, il invente cet instrument artisanal baptisé «The Log»: une guitare dont les cordes et le système d'amplification étaient posés sur un morceau de bois solide (sans caisse de résonance), éliminant ainsi les retours de sons.

Ce n'est toutefois qu'en 1952 qu'une autre société, Gibson, accepte de fabriquer et commercialiser sa guitare «Solid Body»; les différents modèles de la guitare Les Paul Gibson, caractérisés par leur son bien touffu, ont vite été adoptés par d'éminents guitaristes: Jeff Beck, du temps des Yardbirds, Bob Marley (il serait même enterré avec sa Les Paul), Slash, The Edge, Jimmy Page (Led Zeppelin), Steve Miller (neveu de Les Paul), Santana et plusieurs autres...

Or, les faits d'armes de Les Paul ne se limitent pas à l'invention de la guitare électrique, puisque le réalisateur allait aussi marquer l'histoire de l'enregistrement grâce à ses expériences en studio, notamment avec sa femme, la chanteuse country Mary Ford.

Paul écrit une page de l'histoire en 1947 lorsqu'il invente le multipiste, d'abord à l'aide de moyens, disons, primitifs: en s'enregistrant sur un disque acétate, qu'il faisait ensuite rejouer pour s'accompagner et créer un nouvel enregistrement. L'année suivante, Bing Crosby lui fait cadeau d'une des premières enregistreuses à bandes magnétiques commerciales (une Ampex) à laquelle il ajoute des têtes d'enregistrement pour permettre plus facilement des enregistrements multipistes. C'est grâce à son invention qu'Ampex commercialisera la première enregistreuse huit pistes, en 1955.

Cette nouvelle technique d'enregistrement bouleversa l'industrie de la musique; Les Paul lui-même l'a popularisée grâce aux succès qu'il a obtenu avec Mary Ford, les Vaya con Dios et, surtout, How High the Moon (1951). Pour la première fois, le grand public pouvait entendre une même voix chanter différentes parties, en harmonie, sur une chanson. De plus, Les Paul a expérimenté en manipulant les enregistrements sonores à l'aide de ce studio qu'il a élevé au rang d'instrument de musique, influençant les vocations des Phil Spector et Brian Wilson plus tard, dans les années 60.