La comédie musicale «Chicago», qui a connu un gros succès sur Broadway, se transporte maintenant à Montréal, le temps de huit prestations jusqu'à dimanche.

Mis à jour le 16 juin 2009
LA PRESSE CANADIENNE

Joué depuis dix ans et ayant connu aussi du succès un peu partout sur la planète, ce spectacle sera présenté à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des arts à compter de ce mardi soir. Le spectacle, qui roule depuis une dizaine d'années, mise sur une histoire typique de la «Ville des vents», avec de la musique, de la danse à profusion, sans oublier les paillettes.

Sur le plan musical, le jazz prend beaucoup de place dans ce spectacle coloré, très rythmé avec ses nombreux danseurs et danseuses.

Plus 18 millions de personnes ont vu «Chicago» qui traite aussi des nombreux problèmes ayant secoué la célèbre ville de l'Illinois dans les années 1920, à commencer par la corruption et les magaouilles de toutes sortes.

«Chicago » raconte l'histoire de Roxie Hart, une femme  qui danse dans les clubs de nuit pour arrondir ses fins de mois et qui tue son ami de passage après qu'il l'ait menacé de la quitter.

Afin d'éviter la condamnation, la jeune femme embauche un avocat rusé de Chicago. Les deux vont réussir à tromper et à manipuler l'opinion publique et les médias.

«Chicago» a récolté plusieurs honneurs internationaux dont des «Tony Awards», des «Oliver Awards» et  un «Grammy», entre autres. On compte jusqu'ici 16 000 représentations, chantées en dix langues.

Le spectacle est tiré du livre de Fred Ebb et Bob Fosse, sur une musique de John Kander et des paroles de Fred Ebb.

Cette production londonienne de «Chicago» détient encore aujourd'hui le record de longévité pour la comédie musicale américaine à tenir l'affiche dans l'histoire  du West End.

Des représentations sont prévues en soirée de même qu'en matinée au cours de la fin de semaine.