Des allégations de plagiat ont surgi en France à l'endroit de Denise Bombardier et Françoise Laborde qui ont signé un livre en réaction à  l'affaire DSK, paru l'an dernier.

Mis à jour le 27 févr. 2012
LA PRESSE CANADIENNE

Dans ce livre Ne vous taisez plus !, publié aux éditions Fayard, les deux femmes dénonçaient le machisme à la française.

Henri Maler, un maître de conférences en science politique à l'Université de Paris, a comparé des extraits de leur essai avec un article de Claire Levenson, journaliste à New York.

Ce dernier article, publié sur le web, avait été repris dans l'ouvrage collectif Un troussage de domestique, publié aux Éditions Syllepse en août 2011.

L'ouvrage avait pour but d'analyser les réactions à l'arrestation de Dominique Strauss-Kahn à New York le 14 mai 2011, puis à son inculpation.

Sur le site Acrimed.org, M. Maler a fait ressortir des similitudes entre les deux textes. Il pointe ainsi du doigt certains extraits dans l'essai de 80 pages de Denise Bombardier et Françoise Laborde.

Il affirme qu'il a appris de sources proches du dossier que la justice avait été saisie par une assignation en contrefaçon délivrée par les Éditions Syllepse à l'encontre des éditions Fayard et d'une action en contrefaçon pour violation de son droit moral intentée par Claire Levenson.

> Sur le web: Françoise Laborde et Denise Bombardier prises en flagrant délit de plagiat