(Montréal) Les grandes firmes de conseils aux actionnaires Institutional Shareholder Services (ISS) et Glass Lewis recommandent aux actionnaires de Transat A. T. de voter pour l’acquisition du voyagiste par le transporteur Air Canada.

La Presse Canadienne

L’appui des firmes de conseils, relayé lundi par Transat, a été l’occasion pour le conseil d’administration de la société montréalaise de reconfirmer à l’unanimité son soutien à la transaction avec Air Canada.

Une assemblée extraordinaire des actionnaires de Transat est prévue le 15 décembre pour leur permettre de se prononcer sur la transaction.

Air Canada et Transat ont dévoilé en octobre une offre révisée qui prévoit que la plus grande ligne aérienne au pays offrira désormais 5 $ pour chaque action de Transat, plutôt que les 18 $ par action de son offre précédente. Les deux sociétés ont évoqué la crise qui secoue le secteur de l’aviation commerciale depuis le début de la pandémie de COVID-19.

La valeur totale de l’offre est ainsi passée de 720 millions à environ 190 millions, et sa date butoir, initialement fixée au 27 décembre, a été repoussée au 15 février.

Cette proposition devra obtenir l’appui d’au moins les deux tiers des porteurs de titres du voyagiste lors de l’assemblée extraordinaire.

« Le raisonnement justifiant l’arrangement révisé semble solide », a estimé ISS dans le communiqué de Transat. La firme de conseils s’est en outre réjouie du fait que les actionnaires puissent choisir de recevoir la contrepartie entièrement ou partiellement en espèces ou en actions.

« En choisissant de recevoir la contrepartie en espèces, les actionnaires auraient la certitude de bénéficier d’une valeur et d’une liquidité immédiate », a indiqué ISS, tout en soulignant que la recevoir en actions offrait « la possibilité de participer à la valeur et à la hausse potentielles à long terme qui pourraient être créées par Air Canada. »

« Bien que nous continuions de reconnaître que la valeur impliquée par les conditions révisées soit réduite substantiellement, tout bien considéré, nous pensons que l’ensemble des informations disponibles indique que les investisseurs de Transat seraient mieux servis en appuyant la transaction d’Air Canada pour le moment », a pour sa part conclu Glass Lewis.