Actualités affaires Les grands titres

Panne informatique mondiale Des effets ressentis un peu partout au Québec

Les effets de la panne informatique qui a paralysé une partie de l’économie mondiale ont été ressentis aussi au Québec, vendredi. À l’aéroport Montréal-Trudeau notamment, des vols ont été annulés et retardés. Des voyageurs ont peiné à recevoir l’assistance des compagnies aériennes. Un évènement planétaire qui démontre bien notre « ultradépendance » aux technologies numériques, constatent des spécialistes.

 Qui est CrowdStrike, la firme derrière la panne informatique mondiale ?

CrowdStrike est une entreprise de cybersécurité texane qui développe des produits et des services pour contrer les brèches et les cyberattaques. Cofondée en 2011 par son actuel PDG, George Kurtz, la firme offre des solutions particulièrement prisées par les compagnies aériennes, les aéroports, mais aussi les gestionnaires d’hôpitaux et les grands détaillants.

Actualités affaires En continu

La Bourse de New York termine dans le rouge

(New York) La Bourse de New York a terminé en berne vendredi, après une rotation des portefeuilles au détriment de la technologie, amplifiée par la panne informatique géante qui a semé le chaos au sein de multiples entreprises dans le monde.

Les ventes au détail en baisse de 0,8 % au Canada

(Ottawa) Statistique Canada indique que les ventes au détail au pays ont diminué de 0,8 % à 66,1 milliards en mai, plombées par les baisses chez les épiciers et les détaillants de boissons alcoolisées. Au Québec, les ventes au détail ont glissé de 0,2 %, à 14,8 milliards.

Royalmount Les clients devront attendre

Après plusieurs reports depuis l’annonce du projet en 2015, la première phase du complexe de luxe devait ouvrir le 15 août : cette échéance vient d’être reportée au 5 septembre

Acquisition en Ontario DCM atteint sa « taille critique »

C’est l’étape qui permet à Groupe DCM d’atteindre une « taille critique ». En réalisant sa première acquisition à l’extérieur du Québec, le fabricant d’outillage et de pièces aéronautiques consolide sa place dans l’industrie tout en demeurant sous contrôle québécois.

Insolvable, Taiga intéresse déjà des repreneurs

À l’abri de ses créanciers depuis une semaine, Taiga suscite déjà l’intérêt de repreneurs potentiels, estime Deloitte, qui est responsable du processus. Il y a lieu de croire que la liquidation du constructeur québécois de motoneiges et de motomarines électriques pourra être évitée, selon la firme.