Un fragment du sarcophage d'un Grand Prêtre remontant au Second Temple juif de Jérusalem a été découvert au nord de la ville sainte, a annoncé lundi dans un communiqué l'Autorité israélienne pour les antiquités.

Mis à jour le 6 oct. 2008
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Une découverte exceptionnelle, lors de fouilles conduites au nord de Jérusalem, a mis au jour un fragment du couvercle d'un sarcophage portant une inscription typique de l'époque du Second Temple», aux alentours du Ier siècle de l'ère chrétienne, a indiqué ce communiqué.

«Ce fragment, d'une longueur de 60 cm sur une largeur de 48 cm, porte l'inscription suivante, soigneusement gravée dans la pierre calcaire: +Ben HaCohen Hagadol+ (Grand Prêtre)», a-t-il encore relevé.

Les Prêtres appartiennent à la tribu des Cohen, selon la tradition religieuse juive.

Toujours selon le communiqué, «de nombreux prêtres ont servi au temple à l'époque du Second Temple, et il est impossible de savoir auquel l'inscription fait référence. Mais il s'agit probablement de l'un des prêtres ayant officié durant les années 30 à 70 de l'ère chrétienne».

Le communiqué rappelle que les prêtres les plus connus de cette période sont notamment Yossef Bar Caiaphas, Theophilus (Yediddiya) Ben Hanan, Simon Ben Boethus, et Hanan Ben Hanan.

Les fouilles en question ont été conduites sous la direction du ministère israélien de la Défense le long de la «barrière de séparation» contestée qu'Israël érige en Cisjordanie.

D'autres vestiges archéologiques ont à cette occasion été découverts, notamment des bassins et des citernes remontant au Second Temple juif et aux débuts de l'ère islamique, a encore noté l'Autorité pour les antiquités.