Si vous croyiez que l'Homme était plus respectueux de son environnement jadis, détrompez-vous! Non content d'avoir probablement exterminé de nombreuses espèces animales en Australie, il aurait récidivé en Tasmanie il y a 41 000 ans, d'après une étude parue dans le journal Proceedings of the National Academy of Sciences.

Mis à jour le 4 sept. 2008
AGENCE SCIENCE PRESSE

Jusque-là, on pointait les changements climatiques comme grands coupables de cette extinction. Mais la découverte de nouveaux fossiles de cette faune disparue 2000 ans après l'arrivée de l'Homme serait la preuve irréfutable de sa culpabilité.

D'autres études avaient déjà démontré que 97 % de la faune de l'Australie, continent voisin de la Tasmanie, avait disparu il y a 46 000 ans, peu après que l'Homme s'y soit installé.