Des commerçants ont exprimé leurs craintes hier quant à l'intention de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal d'interrompre le chargement de la neige pendant la fin de semaine.

Mis à jour le 25 nov. 2009
Catherine Handfield LA PRESSE

Le directeur de la Société de développement de l'avenue du Mont-Royal, Michel Depatie, et son homologue du boulevard Saint-Laurent, André Beauséjour, se sont présentés au conseil d'arrondissement du Plateau-Mont-Royal, hier soir, pour faire part de leurs réserves envers l'idée. «Si on ne charge pas la neige le week-end, ça veut dire moins de places de stationnement, donc moins de clients», a déploré M. Depatie.

 

La Presse a révélé hier que Projet Montréal prévoyait adopter une nouvelle approche pour le déneigement du Plateau-Mont-Royal et d'Ahuntsic-Cartierville, les deux arrondissements où le parti a fait élire un maire aux élections du 1er novembre.

Les employés cols bleus et les entrepreneurs cesseraient de transporter la neige vers les dépôts samedi et dimanche. Soulignons que les deux arrondissements continueraient tout de même à déblayer les rues.

Cette mesure vise notamment à dégager des fonds et de l'équipement pour créer une brigade chargée de déblayer les trottoirs en priorité. L'arrondissement du Plateau prévoit économiser 150 000$ par week-end en salaires.

Le maire du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, a précisé hier que l'arrondissement continuera probablement de charger la neige sur les artères commerciales le week-end. La ville centre a un plan pour coordonner le déneigement sur les grandes artères, a-t-il rappelé. «Des autobus y circulent, a-t-il ajouté. La probabilité qu'on y interrompe le chargement de la neige me semble faible.»

Projet Montréal invite les citoyens à un forum sur le déneigement le 16 décembre à 19h dans les locaux de la Fraternité des policiers, rue Gilford.