Aveuglé par la partisanerie politique, le député péquiste François Legault déshonore la fonction de parlementaire, a lancé le ministre du Développement économique, Raymond Bachand, jeudi.

Mis à jour le 30 avr. 2009
Martin Ouellet LA PRESSE CANADIENNE

M. Bachand est en furie contre son vis-à-vis de l'opposition officielle qui a soulevé la veille des allégations de conflits d'intérêts au sein du FIER-Boréal, un fonds de développement régional financé aux deux tiers par les contribuables.

Ces allégations visaient les hommes d'affaires Pietro Perrino et Valier Boivin, deux des trois membres du conseil d'administration du FIER-Boréal.

Plus tôt dans la journée, Investissement Québec a fait savoir que les deux administrateurs ne s'étaient nullement placés en conflit d'intérêts et avaient toujours agi selon les règles d'éthique en vigueur.

Rassuré par Investissement Québec, le ministre Bachand a accusé M. Legault de vouloir, par pur esprit de partisanerie politique, détruire des réputations sur la base d'informations non fondées.