Les fans de Mario Dumont n'ont rien à craindre de son départ de l'Assemblée nationale. Ils pourront le revoir régulièrement... au petit écran.

Mis à jour le 25 févr. 2009
Denis Lessard LA PRESSE

Selon les informations obtenues par La Presse, le chef sortant de l'ADQ a accepté de participer à une émission d'affaires publiques qui sera diffusée sur TQS, et produite par La Presse Télé.

Personne ne voulait commenter hier, mais Mario Dumont a été vu tout récemment dans un restaurant montréalais avec André Provencher, de La Presse Télé, et Maxime Rémillard, un des patrons-propriétaires de TQS. M. Dumont avait été sollicité dès décembre pour un projet de télévision, dont on ne sait pas s'il est quotidien ou hebdomadaire.

Cette association doit être confirmée aujourd'hui par une conférence de presse, a-t-on appris.

Dumont n'irait pas au Conseil du patronat

Cette annonce fera taire les rumeurs, persistantes, voulant que l'adéquiste aille plutôt à la présidence du Conseil du patronat, un poste laissé vacant depuis le départ de Michel Kelly-Gagnon, retourné à l'Institut économique de Montréal. Mario Dumont n'a même pas été contacté pour ce poste.

La participation de Mario Dumont à TQS irait au-delà d'une seule émission, semble-t-il. Du côté de l'ADQ, il était clair que Sylvie Roy, députée adéquiste de Lotbinière, occuperait la fonction de chef intérimaire au Parlement. Mme Roy avait été élue aux élections générales de 2003. Elle n'a aucune velléité de diriger le parti, à la différence de ses collègues du caucus, Éric Caire et François Bonnardel.

Dans Rivière-du-Loup, le comté que représentait Mario Dumont à l'Assemblée nationale depuis 15 ans, tout indique que l'ancien maire, Jean D'Amour portera les couleurs du PLQ. M. D'Amour, actuellement président du Parti libéral, a déjà tenté à deux reprises de se faire élire pour les libéraux contre Mario Dumont. Hier, il s'est refusé à tout commentaire.

Comme prévu, le chef adéquiste a publié hier une brève lettre au président de l'ADQ, Mario Charpentier, pour l'aviser de son départ. Il quittera son poste de chef du parti ainsi que celui de député de Rivière-du-Loup le 6 mars prochain.