Le chef libéral, Michael Ignatieff, annulera sa visite en Chine.

Hugo de Grandpré LA PRESSE

M. Ignatieff et une délégation de députés libéraux devaient visiter Beijing et Shanghai du 6 au 9 septembre.

Or, en raison de la décision du parti de ne plus supporter le gouvernement Harper, le pays pourrait être plongé dans une campagne électorale dès la deuxième semaine de septembre.

«Le chef a décidé qu'il était mieux pour lui de rester au pays», a indiqué une source libérale.

On ignore pour l'instant si le reste de la délégation changera ses plans. Le groupe inclut la députée de Brossard - La Prairie, Alexandra Mendes, ainsi que ses collègues John McCallum et Ujjal Dosanjh.

On ignore également ce que décidera le premier ministre Stephen Harper pour son propre voyage, qui devait avoir lieu vers la mi-novembre.