Le gouvernement fédéral dépensera 5 milliards $ afin de remettre à neuf la flotte de véhicules blindés légers des Forces canadiennes.

Mis à jour le 8 juill. 2009
Kevin Bissett LA PRESSE CANADIENNE

Le ministre de la Défense, Peter MacKay, en a fait l'annonce mercredi à la base des Forces canadiennes de Gagetown, au Nouveau-Brunswick.

Le ministre a indiqué qu'un milliard de dollars sera dépensé pour la mise à niveau du parc actuel des véhicules blindés légers, les VBL III, qui sont actuellement en service en Afghanistan.

Le gouvernement achètera également des blindés pour les combats rapprochés, des blindés de patrouille ainsi que des véhicules pour l'amélioration de la mobilité de la force.

«Ces véhicules fourniront à l'armée de terre l'équipement moderne et robuste dont elle a besoin pour jouer son rôle dans l'environnement opérationnel d'aujourd'hui, de plus en plus dangereux», a affirmé le lieutenant-général Andrew Leslie, dans un communiqué transmis mercredi.

Le VBL est le véhicule de combat principal de l'armée canadienne en Afghanistan. Mais ils ont eu la vie dure et plusieurs d'entre eux ont sérieusement besoin d'être remis à neuf d'ici à la fin de la mission de combat, prévue en 2011.

Le gouvernement a accordé une importante partie du contrat de la remise à neuf à l'entreprise General Dynamics Land Systems Canada. Le directeur du marketing de l'entreprise, Tom de Faye, a affirmé que les véhicules seront beaucoup mieux protégés et polyvalents et qu'ils seront prêts à affronter les épreuves et les menaces des champs de bataille actuels et futurs.

«Cet investissement dans la défense créé des emplois, génère des retombées économiques dans l'industrie canadienne et maintient des emplois à long terme», a affirmé M. MacKay, dans le même communiqué.

Plus précisement, le gouvernement achètera 108 nouveaux blindés pour les combats rapprochés, avec une option d'achat sur 30 autres, et 500 véhicules blindés de patrouille, avec l'option d'en acheter 100 de plus. De plus, le gouvernement se procurera également 13 engins blindés de génie et aura l'option d'en acquérir cinq supplémentaires.

Mais le ministre n'a pas annoncé, comme la rumeur le laissait entendre, que le gouvernement achètera la prochaine génération de véhicules blindés légers, connus sous le nom de VBL-H.

Les contrats devraient être accordés pour l'année 2011 et l'armée devrait commencer à utiliser les nouveaux véhicules en 2012.

L'ensemble de la flotte devrait être complètement opérationnelle d'ici à 2015.

Le ministre Peter MacKay a affirmé qu'il devrait faire des annonces similaires pour l'armée de l'air et la marine.