Soixante-cinq pour cent des Canadiens souhaitent que le Canada cesse d'être une monarchie constitutionnelle après le règne d'Elizabeth II, indique un sondage publié mercredi à l'occasion du 142e anniversaire du Canada.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Nous avons été surpris par l'ampleur du désir de couper les liens avec la monarchie», a déclaré Peter Donolo de l'institut Strategic Counsel qui a réalisé l'étude pour le quotidien the Globe and Mail et la chaîne de télévision CTV. C'est au Québec que le niveau d'opposition à la monarchie est le plus élevé (86%), tandis que la province voisine de l'Ontario affiche le plus faible taux d'opposition, avec 58%.

Le Canada est une démocratie parlementaire mais aussi une monarchie constitutionnelle. La reine Elizabeth II est le chef d'État en titre du Canada.

Le sondage révèle également que pour 90% des personnes interrogées, le Canada est «le meilleur pays au monde». Et elles sont 85% à penser que les Canadiens sont «fondamentalement différents des Américains».

Le Canada est «le produit d'une population diversifiée», a souligné dans un communiqué le premier ministre Stephen Harper, alors que des dizaines de milliers de Canadiens s'apprêtaient à célébrer la fête nationale devant le parlement à Ottawa, ainsi que dans d'autres villes du pays.

Le 1er juillet de chaque année depuis 1867, les Canadiens célèbrent la naissance de leur pays grâce à l'union des colonies britanniques de l'Amérique du Nord, restées fidèles à la Grande-Bretagne suite à l'indépendance américaine.