Les proches collaborateurs de Michael Ignatieff ont passé une partie de la journée hier à se défendre de n'avoir accordé aucun poste d'influence à des francophones jusqu'ici dans l'entourage du nouveau chef libéral.

Mis à jour le 8 janv. 2009
Joël-Denis Bellavance LA PRESSE

Des stratèges et des députés libéraux du Québec cachaient mal leur stupeur hier après avoir pris connaissance des premières nominations au bureau de Michael Ignatieff.

En privé, ils ont dit craindre de voir Michael Ignatieff commettre les mêmes erreurs que Paul Martin, qui s'était entouré d'un groupe restreint de collaborateurs de l'Ontario.

Un mois après avoir pris les commandes du PLC, Michael Ignatieff semble donc avoir l'intention d'accorder la plupart des postes clés à de fidèles collaborateurs. Et la très grande majorité d'entre eux viennent de la région de Toronto, rapportait hier La Presse Canadienne.

Ian Davey, qui a convaincu Michael Ignatieff de quitter Harvard pour revenir au Canada et qui a dirigé sa campagne à la direction en 2006, serait nommé secrétaire principal. Sachin Aggarwal, qui a aussi joué un rôle important dans ses campagnes à la direction, deviendrait chef de cabinet adjoint.

Jill Fairbrother et Leslie Church, responsables des relations avec les médias lors des courses à la direction, joueront un rôle semblable au bureau du chef de l'opposition.

Un autre Torontois s'apprêterait à prendre la direction nationale du parti, tandis que Don Guy et Warren Kinsella, aussi de Toronto, pourraient occuper des postes importants sur l'équipe électorale.

Le poste de chef de cabinet serait dévolu pour le moment à Paul Zed, l'ancien député libéral de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick.

Un Québécois dans la salle?

«Y a-t-il un francophone dans la pièce?» écrivait hier sur son blogue de L'actualité l'influente chroniqueuse du Toronto Star Chantal Hébert.

En entrevue avec La Presse, hier, Mme Fairbrother a affirmé que M. Ignatieff a bien l'intention d'embaucher des francophones à des postes clés. Elle a soutenu que les informations de La Presse Canadienne étaient «erronées» et que les noms des proches collaborateurs seront connus au début de la semaine prochaine.

«Et il y aura des francophones», a-t-elle affirmé, soulignant au passage que Jean-François del Torchio conservera les fonctions d'attaché de presse qu'il exerçait auprès de Stéphane Dion.

M. del Torchio a pour sa part indiqué à La Presse que plusieurs francophones travaillent déjà au bureau de M. Ignatieff. Il a précisé, entre autres, que Brigitte Legault, candidate défaite dans Vaudreuil-Soulanges, s'occupe des dossiers du Québec.

«Les embauches ne sont pas terminées. Il va y avoir un conseiller senior pour le Québec au cours des prochains jours», a-t-il précisé.