L'homme au centre de la controverse sur la reconstitution de la bataille des plaines d'Abraham à Québec a démissionné de ses fonctions de directeur de la Commission des champs de bataille nationaux, mercredi.

Mis à jour le 4 nov. 2009
LA PRESSE CANADIENNE

Une porte-parole de la Commission a indiqué que la démission d'André Juneau n'a rien à voir avec la polémique. Il démissionne pour des raisons professionnelles et pour se consacrer à de nouveaux défis dans les médias locaux.

M. Juneau quittera son poste le 15 novembre après 14 ans de service à la Commission.

Des souverainistes avaient dénoncé le projet de reconstitution en la qualifiant d'insulte et M. Juneau avait prétexté des questions de sécurité pour l'annuler.

La reconstitution était prévue pour marquer le 250e anniversaire de la bataille des plaines d'Abraham à Québec, où le général britannique James Wolfe a affronté le marquis Louis de Montcalm.