Une intervention policière dans le stationnement d'un restaurant McDonald's de Sorel-Tracy s'est soldée par la mort d'un homme de 29 ans qui a reçu au moins un projectile dans la poitrine, vers midi aujourd'hui.

Mis à jour le 26 août 2009
Tristan Péloquin LA PRESSE

Puisque c'est un agent de la SQ qui a ouvert le feu, le ministre de la Sécurité publique, Jacques Dupuis, a immédiatement confié l'enquête au Service de police de la Ville de Montréal.

Selon Olivier Lapointe, porte-parole du SPVM, le policier de la SQ venait d'interpeller l'homme lorsque l'incident s'est produit.

«Le policier aurait reconnu l'homme, recherché relativement à une affaire de violence. Le suspect aurait alors sorti une barre de fer et aurait frappé ou tenté de frapper le policier. L'agent a alors ouvert le feu et atteint l'homme d'au moins un projectile.»

Deux témoins ont indiqué à Cyberpresse avoir entendu trois coups de feu. «J'ai d'abord pensé que c'était le lave-vaisselle qui faisait défaut. J'ai ensuite vu plusieurs voitures de police arriver. J'ai compris qu'il s'était passé quelque chose de grave», a indiqué Linda Tailly, serveuse dans un bar situé face au restaurant.

Selon Frédéric Tailly, un témoin qui mangeait au restaurant lors de l'intervention policière, la victime ne bougeait plus lorsque les ambulanciers sont arrivés. «Je suis passé à deux mètres d'eux. Ils tentaient de réanimer le gars, mais il ne bougeait plus du tout». Son décès a été constaté à l'hôtel-Dieu de Sorel.

La Sûreté du Québec a rapidement bouclé un périmètre de sécurité autour du restaurant. À l'endroit où le suspect est tombé, on aperçoit au sol une casquette noire à motifs ainsi qu'un objet ressemblant à un petit bâton.

Lorsqu'un décès survient lors d'une intervention policière au Québec, ministre de la Justice confie l'enquête à un service de police indépendant.