La découverte d'un colis suspect sur le trottoir de la rue Saint-Antoine provoque actuellement un important branle-bas policier devant le palais de justice de Montréal, mais la situation est vite rentrée dans l'ordre.

Mis à jour le 23 juill. 2009
Hugo Meunier LA PRESSE

Un passant a signalé la présence d'un sac à dos cadenassé à un parcomètre vers 9h30 ce matin.

Jugeant la scène suspecte, les policiers n'ont pris de risque et ont bouclé le secteur. Des cordons policiers ont été déroulés entre les rues St-Laurent et Hôtel-de-ville.

Le palais de justice n'a pas été évacué, mais les employés sont priés d'y accéder par la rue Notre-Dame. «Personne n'a revendiqué quoi que ce soit, mais un maître-chien est attendu pour déterminer le contenu du sac», explique l'agent Olivier Lapointe du Service de police de la ville de Montréal.

La situation est vite rentrée dans l'ordre dans le Vieux-Montréal.

L'incident a connu un dénouement cocasse voire un peu absurde, lorsque le propriétaire du mystérieux sac cadenassé est apparu, clé en main.

Incrédule devant l'émoi suscité par l'affaire, l'homme était fâché contre les policiers, qui ont déchiré et mis sans dessus-dessous son sac en le fouillant.

La circulation a repris dans le secteur peu avant 11h.