Alors qu'ils se rendaient dans une garderie privée de Deux-Montagnes, dans les Laurentides, le 30 septembre, en raison d'une plainte pour négligence envers des enfants, des inspecteurs de la Direction de la protection de la jeunesse (DJP) et la police de Deux-Montagnes ont eu toute une surprise.

Mis à jour le 17 oct. 2008
Deux-Montagnes LA PRESSE CANADIENNE

En arrivant sur les lieux, ils ont découvert huit bambins attachés dans des sièges d'auto et camouflés entre une haie de cèdre et la maison de leur gardienne.Sept enfants étaient également dans le garage de la résidence, un autre était attaché dans un siège d'auto sur la table de la cuisine et deux autres enfants se promenaient dans la cour.

Dans une lettre du ministère de la Famille et des Ainés dont le Journal de Montréal a eu copie, on apprend que «la santé» des enfants était en danger dans cette garderie exploitée sans permis du Ministère.

Au total, 18 enfants se faisaient garder au coût de 20 $ par jour. Une semaine après cet événement, le ministère de la Famille et des Ainés a fait parvenir une lettre à la responsable de la résidence pour lui ordonner de cesser ses activités.

La DPJ a également confirmé au quotidien qu'une enquête est en cours en ce qui a trait à ce dossier.