À la Commission scolaire de Montréal, seuls 47% des enseignants du primaire appliquaient totalement le Programme de formation de l'école québécoise (la réforme de l'éducation) l'an dernier, selon les directeurs d'école.

Marie Allard LA PRESSE

Ils étaient 44% à l'utiliser en partie, 8% un peu et 2% pas du tout, révèle un document obtenu par La Presse. Officiellement, la réforme est obligatoire partout au primaire.

Au secondaire, les taux sont encore plus faibles. Cela s'explique: la réforme n'était pas encore appliquée en 4e et en 5e secondaires en 2007-2008. Parmi les profs du secondaire, 26% l'appliquaient totalement, 36% en partie, 11% un peu et 28% pas du tout.

>>> Lisez La Presse et Cyberpresse demain pour un bilan complet des écoles publiques de Montréal.